Le matcha, ton nouvel ami bien-être.

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune Padawan

 

 

Aujourd’hui on va parler thé, mais pas n’importe lequel. La vedette des thés verts, celle qui est autant adorée que détestée à cause de sa possible amertume car souvent mal préparée ou de mauvaise qualité, il s’agit du thé matcha. Un grand thé de qualité exceptionnelle, revigorant et bourré d’antioxydants pour se remettre du réveillon. What else ?!

 

Avant d’investir, je ne peux que te recommander de le goûter d’abord dans un salon de thé pour voir si tu aimes le matcha, car c’est un thé particulier et un peu plus cher que les autres, même si une boite de matcha dure plus longtemps qu’une boite de thé classique. Prêt ? C’est parti.

 

 

 

 

Qu’est-ce que le matcha ?

Le matcha est un type de thé vert de très haute qualité qui contient plus de caféine et d’antioxydants que le thé classique.

 

Pourtant tous deux issus de la plante Camellia sinensis, originaire de Chine, le matcha n’est pas cultivé exactement comme le thé vert classique. En effet, les théiers à matcha sont couverts environ 20 à 30 jours avant la récolte, afin de les protéger de la lumière du soleil. Le manque de luminosité provoque une augmentation du taux de chlorophylle, ce qui rend les feuilles plus sombres et stimule la production d’acides aminés.

 

Après la récolte, les tiges et les veines sont retirées des feuilles. Elles sont par la suite moulues en une fine poudre que l’on appelle matcha.

 

Puisque la poudre de feuille est entièrement ingérée, versus infusée, le matcha est encore plus riche en certains éléments que le thé vert ordinaire, dont la caféine et les antioxydants. Par exemple, une tasse de matcha (1 g), qui représente une demi cuillère à café de poudre, contient environ 35 mg de caféine, c’est une quantité légèrement plus élevée que pour une tasse de thé vert ordinaire.

 

 

 

 

Les bienfaits du thé matcha

Le thé Matcha possède une valeur nutritionnelle incomparable à certains autres thés par sa teneur en oligoéléments essentiels à notre métabolisme, à savoir calcium, potassium, fer, zinc, cuivre, magnésium et fluorure. Il a un pouvoir détoxifiant grâce à son taux de polyphénols qui est aussi très élevé, ce qui protège les cellules du corps et élimine les toxines, et possède des vertus antibactériennes.

 

Il est très riche en antioxydants, notamment en catéchine, et plus précisément en gallate d’épigallocatéchine (EGCG). L’EGCG aide à lutter contre les inflammations dans le corps, contribue à maintenir le bon fonctionnement des artères, favorise le renouvellement des cellules, et bien plus encore. Pour info, le matcha contient environ 3 fois plus d’antioxydants que les thés verts classiques.

 

En Bref, les antioxydants contenus dans le thé matcha protègerait de certains cancers, et des principales maladies cardiovasculaires.

 

Dois-je préciser que même les meilleurs trésors de dame nature sont à consommer avec raison ? J’espère que non. Rappelle-toi au cas où, pour tout ce que tu fais dans ta vie, les paroles de la chanson « Tout est poison » de Mass Hysteria : « Tout est poison, le poison c’est la dose ».

 

 

 

 

IMG 9069 jpg scaled - Le matcha, ton nouvel ami bien-être.

 

 

Quel matcha, quel matos ?

Déjà, il faut choisir ton matcha. Si tu veux qu’il ait bon goût et qu’il ait toutes les propriétés citées plus haut, il te faut en choisir un de grande, que dis-je, de très grande qualité. Une petite astuce : il doit être d’une couleur vive et ne pas être amer (en suivant la recette ci-dessous, c’est-à-dire avec le bon dosage, la bonne température et le bon procédé). Concernant les marques, mon choix de cœur se dirige vers celui de Mariage Frères car c’est une maison de thé qui a toute ma confiance en ce qui concerne la qualité et la traçabilité. Il est évident que ce ne sont pas les seuls à avoir du matcha de super qualité. Si tu veux essayer d’autres marques, je commande aussi régulièrement avec plaisir chez Anatae Matcha et chez Kumiko Matcha, tu peux aussi en trouver de super bons chez Whole Foods market pour les expats, ou dans ton salon de thé local.

 

En ce qui concerne le matos pour le préparer à la maison, il te faudra au minimum investir dans un sachet de matcha + un fouet à matcha (chasen).

 

La panoplie complète de l’amateur de matcha : Du matcha de ouf, un bol à matcha (chawan), une cuillère en bambou (chashaku), un petit tamis ou passoire à thé (furui), un fouet en bambou (chasen), et un repose-fouet pour qu’il garde sa forme (naoshi).

 

Si tu veux te la jouer minimaliste (matcha + fouet), je te recommande cependant de trouver un moyen avec les outils que tu possèdes dans ta cuisine pour le tamiser, afin de ne pas avoir de grumeaux (un tamis à farine, une étamine ou une passoire fine à sauce fera l’affaire. Au pire : écraser le matcha délicatement avec le doigt pour avoir une poudre la plus fine possible, mais tu risques tout de même d’avoir quelques menus grumeaux).

 

 

 

 

86D27B55 D402 469C B08A EFC1FD496FCA scaled - Le matcha, ton nouvel ami bien-être.

 

 

 

 

Le rituel du matcha

Il n’est pas là question bien sûr de reproduire une cérémonie du thé Japonaise de plusieurs heures avec rites et coutumes, mais plutôt de faire honneur à ce magnifique thé d’une grande délicatesse en prenant en compte nos contraintes occidentales, comme le manque de temps, et donc d’éviter de bousiller les arômes et les bienfaits, tout en faisant rapide. Vite et bien, quoi. Pour cela deux essentiels : la température et le geste.

 

1/ Verser de l’eau chaude dans le bol afin de le réchauffer, retirer l’eau et l’essuyer avec un torchon propre.

 

2/ Placer la passoire sur le bol à thé chaud, y verser une dose à l’aide du chashaku ou une demie cuillère à café de thé matcha (1 g suffit pour un bol), tamiser la poudre.

 

3/ Ajouter un peu d’eau chaude, l’équivalent d’une louche (attention : température entre 60 et 80 °C maxi, jamais au-delà), puis fouetter par un mouvement rapide avant-arrière qui est le mouvement traditionnel (ou éventuellement en M ou zigzag, mais jamais en rond). Au bout de 30 secondes, il doit y avoir une mousse qui se forme en surface.

 

4/ Ajouter la quantité d’eau chaude souhaitée et fouetter brièvement à nouveau jusqu’à obtenir la quantité de mousse désirée. C’est prêt.

 

Si tu es un petit Padawan farfelu ou curieux, tu peux, une fois ta poudre de matcha mélangée dans ta louche d’eau chaude : compléter avec du lait d’avoine (ou d’amandes) au lieu de l’eau, et ce qu’il soit maison ou non, froid ou chaud, et ajouter pourquoi pas quelques cubes de glace, pour un matcha latté froid, chaud ou frappé. Trois recettes en une !

 

 

 

 

 

Voilà, tu connais à présent tous les secrets pour un grand matcha aux arômes divins, jamais amer, savoureux à souhait, qui fait du bien au corps et à l’âme.

 

 

 

Salutations Nippones 🍵

 

 

 

IMG 9081 jpg - Le matcha, ton nouvel ami bien-être.

Comments

  1. Danielle
    24 décembre 2020 / 13 h 52

    Je n’ai encore jamais essaye, peut etre en 2021 … joyeux reveillon

    • 25 décembre 2020 / 21 h 08

      Oui à tester, joyeux révéillon à toi aussi ! 😘✌🏻

  2. Anthéa
    27 décembre 2020 / 18 h 14

    J’en avais entendu parler mais sans connaître tout ses bienfaits. Si ça fait du bien au corps et à l’âme je vais l’essayer. Le rituel de préparation me plaît bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.