En route pour une nouvelle vie

 

 

 

 

 

« L’art lave notre âme de la poussière du quotidien »

Pablo Picasso, 1881-1973, fée du logis.

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune padawan

 

 

Aujourd’hui, bouleversement du planning de publication du blog pour te parler d’un truc qui pourrait éventuellement t’être utile si, comme moi, tu te retrouves un jour à te gratter la tête devant la lecture impossible d’un de tes films préférés en te demandant ce qu’il a bien pu se passer. On va essayer pour une fois de faire court et efficace, mais avant toute chose, mise en situation.

 

Après avoir découvert (avec horreur !!) en ce début de semaine que certains de mes DVD avaient comme un genre de film opaque à certains endroits, essayer de les nettoyer en vain tout doucement avec une lingette en microfibre pour lunettes et constater que la lecture était toujours impossible, je suis partie à la recherche de la connaissance, du savoir, que dis-je, de l’art de « la réparation du DVD perdu » auprès d’amis, collègues, famille, sans oublier le sempiternel « Monsieur Je-Sais-Tout », A.K.A Google.

 

Et j’ai découvert à cette occasion des choses fabuleuses, que dis-je, prodigieuses, puisque les huit DVD concernés sont aujourd’hui tous capables de remplir leur office avec fierté, force et honneur, car on n’en parle pas assez, mais la santé mentale du DVD est importante – en tout cas pour conserver la tienne.

C’est parti.

 

 

 

 

Art Lives Matter

Pour conserver dans de bonnes conditions tous nos supports, qu’ils soient CD, DVD, vinyles, et autres le plus longtemps possible, il y a des mesures assez simples à mettre en place.

 

Tout d’abord, il ne faut pas faire les deux bêtises que j’ai faites : La pochette à DVD, et la crème sur les mains. Je m’explique. En effet, j’adore regarder régulièrement les mêmes films. Les uns pour me remonter le moral, d’autres pour jouer au détective – même si je te l’accorde, après 40 visionnages on sait sans aucun doute qui est le tueur dans « Seven » – certains pour me motiver, d’autres parce qu’ils sont hilarants, bref, à chaque DVD préféré sont moment. Et donc, pour y avoir accès plus facilement, où les avoir à ma disposition lorsque je suis en déplacement, je les entreposais dans une pochette à DVD. Tu sais, les pochettes à compartiments où tu peux en mettre une dizaine. Erreur, enfer et damnation, je pense que ce n’était pas une bonne idée, puisque les seuls à avoir eu un souci étaient ceux qui étaient dans la dite pochette… et sans doute aussi au fait que j’ai en permanence de la crème sur les mains et que j’ai pu laisser des traces soit dans les films plastique de la pochette, soit sur le DVD lui-même.

 

En effet, sur le net, certains passionnés chevronnés précisent que pour conserver nos supports le plus longtemps possible, en plus d’une pièce aérée, tempérée et non humide, il est préférable de les entreposer dans leurs boitiers d’origine. Et ils précisent enfin qu’il est mieux de choisir une bibliothèque ouverte plutôt qu’un meuble fermé, en raison du risque d’humidité. Et d’éviter les traces de doigts, postillons et autres souillures pouvant nuire aux polymères fragiles du DVD (j’en parle plus bas).

 

J’ai néanmoins appris un truc : un DVD à une durée de vie. Tu savais ça, toi ? Environ 20 ans. Il n’y a que moi qui trouve que cela est un peu léger ? Ce phénomène s’appelle le « disc rot » ou dégénérescence de disque, je te laisse à tes recherches (source 1, ndlr).

 

 

 

 

4BA2E3EA 44CE 42A5 A96A D0C9460AF05D - En route pour une nouvelle vieVoici le « film opaque » retrouvé sur certains de mes DVD…

 

 

 

 

Ce qu’on peut faire

Tu veux lire un de tes films préférés, ton lecteur refuse la galette, et là, c’est le drame.

 

Voici (photo ci-dessus) l’étrange phénomène qui est apparu sur certains de mes DVD. Étrange, n’est-ce-pas ? J’ai d’abord pensé à des traces de doigts, passé un coup de lingette microfibre à lunettes, puis essayé avec de l’eau, rien. Pas d’amélioration et le lecteur refuse toujours le sésame.

 

Après quelques recherches, cette couche opaque est une sorte de moisissure, un genre de maladie du DVD (et possiblement du CD). En effet, « la couche en polycarbonate, dont sont constitués la plupart des disques, est un polymère très vulnérable, notamment aux moisissures » (extrait de la source 3, ndlr). C’est un processus évolutif, alors si tu constates ce souci sur une de tes galettes, il vaut mieux la nettoyer rapidement au risque de voir le souci s’étendre avec le temps.

 

À quoi c’est dû ? Personne n’est d’accord. Certains parlent de la qualité même du DVD, d’autres d’humidité, certains de changements de températures « chaud-froid » qui pourraient être responsables de ce phénomène, pour ma part, sachant que ma pièce est tempérée et plutôt « trop sèche » qu’humide (j’ai un appareil pour mesurer le taux d’humidité), la cause n’est pas là. D’où ma déduction du combo « pochette à DVD » et crème sur les mains.

 

Bref, le mal est fait. Alors, que peut-on faire sans risquer des abimer ?

 

1/ Si le DVD est juste sale ou gras et qu’un coup de microfibre à lunettes, même humidifié ne suffit pas : on peut sans problème le nettoyer avec du produit vaisselle et de l’eau, frotter doucement à la main ou avec une lingette microfibre à lunettes, le rincer à l’eau FROIDE (l’eau chaude peut décoller les différentes couches du DVD). On peut aussi vaporiser un peu de nettoyant vitres et l’essuyer avec une microfibre à lunettes.

 

 

2/ Si ton DVD à une rayure : le dentifrice (en choisir un pas trop agressif, éviter les dentifrices « max white blancheur » machin chouette).

Il suffit de déposer une noix de dentifrice de façon locale, de frotter doucement, rincer, bien sécher avec une microfibre douce pour les lunettes et cela devrait être bon. Recommencer le processus si le lecteur n’arrive toujours pas à le lire.

Si la rayure est plus profonde (mais pas jusqu’à la partie métallique, auquel cas, c’est mort, ndlr), il est possible de déposer un peu de baume à lèvres ou de vaseline sur la rayure, pour la combler, puis d’essuyer scrupuleusement le surplus avec une lingette microfibre (au risque d’endommager ton lecteur, alors essuie bien ! ndlr). Ainsi le lecteur pourra lire au travers de la rayure, grâce à la vaseline qui aura comblé la rayure profonde. On en apprend des trucs sur le net !

 

 

3/ Si le DVD est contaminé par des moisissures qui le rendent opaque (photo) : le liquide vaisselle et le nettoyant vitres ne fonctionnent pas. La seule solution que j’ai trouvé, c’est celle pour les rayures, à savoir le dentifrice.

Il suffit de déposer une noix de dentifrice sur le DVD, de faire des petits cercles pour le répartir avec les doigts, ensuite, à l’aide une lingette microfibre à lunettes sèche, poursuivre délicatement le procédé pendant quelques secondes encore, ajouter un peu d’eau pour commencer à le diluer, contrôler en enlevant un peu de dentifrice avec un coin propre de la lingette, rincer si la couche opaque a disparu, continuer si tout n’est pas parti.

Sans oublier de bien sécher ton DVD afin ne pas endommager ton lecteur, car je n’ai pas envie de faire un article sur les problèmes de lecteurs de DVD la semaine prochaine, lol.

 

 

4/ Si ton DVD est très précieux pour toi, genre les premiers pas de ta petite tête blonde qui a aujourd’hui le droit de vote et le permis de conduire, il est préférable de l’emmener chez un professionnel. En effet, le re-surfaçage d’un disque coûte environ 5 euros, alors cela vaut le coup d’inverstir pour sauver ses souvenirs.

 

 

 

 

IMG 9802 scaled - En route pour une nouvelle vie

Un de mes DVD qui présentait de nombreuses opacités, après nettoyage au dentifrice. Il est comme neuf.

 

 

 

 

Ce qu’on ne peut pas faire

1/ Tout ce qui est trop abrasif est à proscrire. Genre les éponges à vaisselle grattantes, les serviettes pas assez douces car elles pourraient causer des micro-rayures.

 

2/ Tous les produits trop agressifs, comme les dentifrices « gommants » (qui, au passage, non sont pas bons non plus pour l’émail de tes dents, ndlr) qui pourraient faire apparaître des rayures rendant la lecture impossible. Les produits à base d’argile, genre cif, pierre d’argile et compagnie seraient trop agressifs.

 

3/ Surtout pas d’eau chaude. On lave son DVD à l’eau froide au risque de décoller les différentes couches entre-elles.

 

4/ Pas de vinaigre blanc, dissolvant ou tout produit qui arrache son slip. Tu n’es pas en train de récurer tes chiottes, tu veux juste nettoyer délicatement ton film pour pouvoir le lire après.

 

5/ Bien vérifier que le DVD est bien propre, sec et exempt de tout résidu de dentifrice (ou de gras) avant de le placer dans ton lecteur.

 

 

 

 

Voilà, j’espère que ces petites astuces-bonus pour amateurs de films pourront t’être utiles, un jour, qui sait, une petite rayure ou désagrément est malheureusement vite arrivé.

 

 

Bisous cinéphiles 🎥 🍿

 

 

 

Sources :

1/ Pourquoi vos vieux disques vont devenir inutilisables

2/ Les CD pourrissent peu à peu

3/Durée de vie et conditions de conservation des CD et DVD

4/ Comment nettoyer un DVD

 

 

 

 

IMG 9801 scaled - En route pour une nouvelle vie

Comments

  1. Laurence
    19 mars 2021 / 0 h 41

    Le coup du dentifrice… Je suis bluffée ! Je ne savais pas non plus qu’un cd/DVD pouvait moisir !?

    • 19 mars 2021 / 15 h 31

      Un truc de dingue, n’est-ce-pas ! Tu aurais vu ma tronche quand j’ai vu cette fine couche opaque sur un de mes Die Hard ! 😳😂

  2. Danielle
    19 mars 2021 / 1 h 39

    Merci pour ces astuces. Je ne savais pas que les cd avaient une duree de vie de 20 ans, tri en vue…

    • 19 mars 2021 / 15 h 32

      Avec plaisir. J’en ai qui ont bien plus de 20 ans, tant qu’ils fonctionnent et qu’on les aiment, gardons nos bébés ! 😁✌🏻

  3. Anthéa
    22 mars 2021 / 18 h 43

    J’ai pris l’habitude de stocker mes films et musiques préférés sur un autre support (disque dur externe ou clé usb) car c’est plus pratique pour voyager. Mais, j’ai de vieux CD que j’avais stocké dans des classeurs à pochettes en plastique, alors si je rencontre ce problème de lecture de ces supports originaux, je saurais maintenant quoi faire. Merci d’avoir fait toutes ces recherches pour trouver ces astuces.

  4. Raetselstein
    10 avril 2021 / 16 h 34

    Merdalors… Perso je ne pense pas avoir de problème d’humidité ( mes boîtiers et classeurs de CD audios et DVD sont plutôt couverts de poussière…) mais je vais quand même essayer de les passer en revue prochainement histoire d’éviter les mauvaises surprises !
    Et clin d’œil à l’illustration de l’article, mon exemplaire de Pulp fiction ne risque rien au moins, c’est une VHS 😅

    • 10 avril 2021 / 20 h 55

      Ton Pulp fiction est à l’abri, ouf ! Jette un oeil en priorité à tes classeurs, c’est là qu’il y a le plus de risque. Ah les VHS et leurs cousines les cassettes audio, une passion ici aussi, j’adore sortir mon vieux walkman pour aller marcher. 😁✌🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.