Faire une valise de Manière efficace, comme McGyver.

 

 

 

“Voyager est un triple plaisir : L’attente, l’éblouissement et le souvenir”.
Ilka Chase.

 

 

 

 

Salut à toi, cher Padawan

 

 

C’est le moment d’empaqueter tout ton petit fourbi pour te rendre sur la destination de tes rêves, … ou bien d’accompagner ton patron pour une semaine au salon du jardinage à Dunkerque. Sexy. Bon courage, je t’envie. Dans ce cas tu l’auras compris, pas la peine de prendre ton bikini. Quoi ? Tu souhaites négocier une augmentation ? Pas de jugement ici, mais tu as une bien curieuse façon de négocier. Dis moi juste si ça marche en message privé, que je fasse un article sur le bikini-déhanché-ukulélé et en fasse profiter mes lecteurs le cas échéant.

 

Peu importe le temps que l’on part, un bagage se divise en deux. Il y a ce que j’appellerais le « minimum syndical », c’est à dire les choses que tu emmènes obligatoirement peu importe le nombre de jours que tu pars (une brosse à dents par exemple) et puis pour le reste c’est une affaire de nombre de slips et de paires de chaussettes. Je pense que sur ce deuxième point tu n’auras pas besoin de mon aide, mais si tu as quand même un doute tu peux toujours t’acheter des slips « jours de la semaine », c’est très utile, même si je ne te garantis pas le succès international auprès du sexe opposé.

 

Nous allons donc évoquer ici les indispensables et le superflu-super-utile de ce minimum syndical, pour la valise en soute, la valise cabine et le sac à main si tu en as un (ou un « baise en ville » si tu préfères ! et oui mamie verveine revient avec ses expressions désuètes. Celle-ci reste dans le ton de la demande d’augmentation ceci dit…).

 

 

 

ça dépend, ça dépasse

 

Tout dépend où tu pars certes, mais tout dépend surtout de ce que tu vas y faire.

 

Si tu pars dans un pays où la modernité et l’accès est comparable à l’Europe, on est bon, je vais pouvoir t’apporter mes deux ou trois petites astuces, banales certes, mais si tu n’y avais pas pensé ça peut peut-être changer ta vie de globe trotter.

 

Alors que si tu pars en mode sac à dos pour un trek en forêt sauvage, une rando de 80 km au Zimbabwe, ou pour franchir le mont Everest, autant te dire que je ne vais pas pouvoir t’être d’une grande utilité car je n’ai jamais expérimenté. Pour le moment.
Le camping pareil c’est pour moi un truc extra-terrestre, ce n’est pas ma planète, alors je ne te serais pas utile.

 

On va parler ici de voyages long courriers, transatlantiques pour ma part, mais ça s’applique bien évidemment à tous les vols longs car ce n’est pas l’océan ou le continent que tu traverses qui va jouer mais le temps de vol. Plus tu restes enfermé longtemps dans une petite boite qui vole et plus tu vas devoir être un minimum organisé, pour toi et pour les autres.

 

Déjà tu peux commencer par regarder la météo… puis t’atteler au plus essentiel : faire une liste.

 

 

 

Faire une liste des choses que tu as peur d’oublier

 

Quelques jours avant ton départ, le plus simple est de commencer une check-list de toutes les choses qui vont être indispensables lors de ton prochain voyage. C’est LE truc qui va faire que tu vas penser à tout et surtout ne pas t’encombrer de babioles inutiles qui vont alourdir tes bagages et tes pauvres épaules qui n’ont rien demandé..

 

– En commençant par l’obligatoire type : passeport, visa, documents de réservations divers, chargeurs de téléphone et des divers appareils que tu vas emmener, batteries de secours…

 

– Tu prends des médicaments ? Tu vas avoir tes règles ? Tu prends des compléments alimentaires ? Note ces choses personnelles qu’il faut que tu emmènes impérativement.

 

– Tu pars au ski ? Liste tout le matériel qui va t’être utile sur place. Lunettes de soleil, masque, écharpe, bonnet, casque, pantalon de ski, blouson, les différentes couches de vêtements que tu aimes porter (polaire ou non, t shirt technique ou non), gants, chaussettes hautes, écran solaire, baume à lèvres, crème mains, mouchoirs, des patchs chauffants/refroidissant en cas de mal au genoux/dos, arnica… Sans trop te charger car tu pourras acheter sur place.

 

– Tu pars visiter une grande ville ? Tu vas marcher beaucoup. Beaucoup plus que tu ne crois. Note d’emmener deux paires de baskets confortables (au cas où il pleut tu me remercieras le lendemain d’avoir une paire sèche de rechange), des pansements anti-ampoules, il va faire beau ? : un écran solaire, lunettes de soleil et une casquette, il va faire froid ? : bonnet, gants, écharpe, mouchoirs…
Une carte ou un guide de la ville sur lequel tu as déjà entouré ce que tu voulais visiter et comment y aller… En cas de sac à main je te recommande d’emporter dans ta valise un petit sac à bandoulière pour avoir les mains libres lors de tes longues excursions..

 

– Si tu ne parles pas la langue du pays note de te faire un petit lexique à part pour pouvoir communiquer un minimum type « Bonjour, merci, au revoir, excusez-moi, l’addition s’il vous plaît, où sont les toilettes ?, j’ai des slips « jour de la semaine », gauche, droite, devant, derrière, loin, près, où est le métro ?, à combien de minutes à pieds se situe …, Parlez-vous français ? Anglais ? Etc. »

 

 

 

Le bagage soute

 

Tout d’abord  je te recommande une valise bien rigide et bien solide mais la plus légère possible. Je te rapelle que tu vas mettre tout plein de trucs dedans qui va l’alourdir alors si elle pèse déjà le poids d’un âne mort on n’est pas rendu.

 

Ensuite ça paraît évident, mais quand tu observes les gens dans les aéroports tu te rends compte que ça ne l’est pas pour tout le monde : Ne mettre dans sa valise soute que des choses dont tu n’auras pas besoin pendant ton vol, au risque de devoir ouvrir la bête au check-in et embêter tout le monde. Ne pas mettre d’objets de valeurs type bijoux, argent, ordinateur, d’objets fragiles… car quand tu déposes un bagage en soute tu prends le risque qu’il se perde, qu’il soit malmené, bousculé dans tout les sens, alors si tu veux transporter un vase Ming en soute c’est ton choix, mais il y en a qui on essayé et ils ont eu des problèmes.

 

Si tu pars plus d’une semaine, ne t’embête pas à prendre tes gels douches et autres bouteilles lourdes et à risque (de se vider sur tes slips jour de la semaine). Prends une mini trousse avec les mini-bouteilles vides qu’on trouve désormais partout, remplis-les pour une douche ou deux et achète ton nécessaire sur place. Ils se lavent aussi dans les autres pays tu sais… N’oublie pas de mettre ta petite trousse dans un Ziploc (deuxième sécurité en cas d’inondation gel-douchienne), y’a pas de quoi.

Je déconseille en revanche l’achat sur place de tout ce qui est très intime genre tampons, serviettes car d’une part ce n’est pas ce qui va alourdir ta valise et d’autre part il ne manquerait plus que tu fasses une allergie à cet endroit. Je sais pas toi mais moi je ne suis pas tentée par l’expérience.

 

Ensuite dans les hôtels il y a un service de lavage de vêtements, en centre-ville il y a souvent des laveries, donc si tu pars deux ou trois semaines tu peux aussi te permettre d’emmener un ou deux jeans de moins et te faire laver le nécessaire sur place ( je t’ai vu sourire derrière ton écran, je parle de vêtements petit coquin, ndlr).

 

 

Enfin sache que le « on ne sait jamais » et le « pour le cas où » n’a pas sa place dans une valise (pour une destination comme chez nous on a dit). Alors rien ne sert de s’encombrer de quinze trucs dont tu ne te serviras pas, au pire tu peux les acheter sur place. Mais crois moi tu n’en auras pas besoin. Non, non.

 

 

 

Le bagage cabine

 

Ici tu mets donc tout ce que tu ne peux mettre en soute et moins nécessaire que le sac à main (si tu ne prends pas de sac à main il te fait les deux bien sûr, essaie de suivre…). Comme évoqué précédemment il va s’agir des objets fragiles ou de valeur tels qu’ordinateurs, appareils photos, objectifs, tablette, tout en faisant attention à ce qu’il soit le plus léger possible. D’une part parce que le poids est bien sûr limité, mais surtout d’autre part car tu vas devoir mettre cette valise dans le coffre à bagage situé en hauteur (au dessus de ta tête) et qu’il est possible que tu aies sur ton chemin un escalator en panne, un long escalier à monter, etc.

 

En cas de perte du bagage soute, je te conseille de mettre une tenue de rechange dans ton bagage cabine, ainsi qu’un nécessaire de toilette en échantillon ici ou dans le sac à main (mini brosse à dents et mini dentifrice, mini set de démaquillage/nettoyage… je choisis de l’avoir dans mon sac à main car je l’utilise régulièrement pendant mon voyage #monk). Ainsi, si tu es l’heureux élu de la blague tant redoutée, tu ne seras pas au dépourvu.

 

Mon bagage cabine ne contient pas d’essentiel à utiliser pendant le voyage, je concentre tout dans le sac à main, de manière à ne pas avoir à y farfouiller toutes les deux minutes. J’aime un voyage facile à vivre, efficace et ne pas déranger les autres (et moi même) en plein vol à aller chercher dans le coffre à bagage au dessus des gens. Et risquer de les assommer lol

 

Je te le conseille sur roulettes, de manière à ce que tu ne te fasses pas mal au dos car on marche beaucoup dans les aéroports quand il faut aller d’un gate à l’autre, on peut rester longtemps debout à l’embarquement, en cas de grèves… et de plus tu pourras poser dessus ton sac à main et éventuellement ton manteau.

 

 

 

Le sac à main

 

Attention au poids ! Pense bien que tu vas te le trimballer tout le long de ton trajet, en plus de ton bagage cabine. Il faut qu’il soit pratique, le style tu l’auras quand tu te seras installé à ton hôtel si tu veux, mais pour l’heure il est préférable de te simplifier la vie pour aller à l’essentiel en somme. C’est pour cela que je choisis toujours un grand sac fourre-tout, léger à vide mais solide, souple mais assez rigide (souple et solide à la fois #moltonnel) et à fond plat que je puisse poser sur ma valise cabine à roulettes. Ainsi je porte le moins possible.

 

Mon sac fourre-tout est équipé d’un organiseur de sac à l’intérieur et/ou de petites pochettes pour s’y retrouver en un clin d’oeil. C’est la meilleure solution que j’ai pu tester. Rapide, efficace, on voit tout en un coup d’oeil, on ne peut rien perdre car cela se voit de suite qu’il manque un truc.

 

Prévoir une gourde légère vide de manière à la remplir d’eau après le contrôle sécu, car il est impératif de boire beaucoup pendant un long vol, or, les petites bouteilles d’eau et les quelques boissons qu’ils proposent ne sont clairement pas suffisante à mon sens (pour éviter la peau de croco et les effets divers indésiables des longs courriers). Prévoir quelques médicaments si tu as tendance aux migraines par exemple, de manière à les avoir direct sous la main.

 

Une petite trousse transparente (de la taille règlementaire) où tu vas pouvoir ranger tous tes produits liquides essentiels pour le vol. Voici ce que je mets dans la mienne : Un mini kit dentifrice-brosse à dents, un spray hydratant pour la gorge au propolis, un spray hydratant pour le nez, des gouttes neutres pour les yeux, une mini fiole de démaquillant et de lotion tonique (pour le coup de la valise perdue ou de besoin de démaquillage pendant le vol s’il y a lieu…), un tube de crème très hydratante pour les mains que je peux mettre sur le visage (ou l’inverse) en cas de SOS sècheresse, un masque hydratant en tissu, un baume à lèvres très riche (karité), un roll-on à la menthe poivrée (je ne suis pas sujette à la migraine mais au cas où je sais que je peux me l’appliquer sur les tempes pour me soulager, le préférant aux médicaments).

 

Tu as lu « un masque hydratant en tissu » et là tu te dis : « mais naaaaan, elle ne l’utilise pas en plein vol quand même !!?!! » Et bien si mon petit. La peau sèche à cause de la clim bonjour l’horreur! Et dans la vie, il faut apprendre à se faire du bien et se foutre du regard des autres. Surtout que je remarque qu’on est de plus en plus à le faire. Alors pas plus d’un ou deux passager par vol certes, mais ça viens, elle arrive, l’invasion des petits fantômes ! En plus c’est bientôt Halloween, tu peux prétendre que tu testes ton déguisement lol ! Viens chercher bonheur dans la team des gens qui s’en battent les hallebardes (t’as vu hein, je n’ai pas été vulgaire. Comment ça « pour une fois » ?!).

 

– Édit de cet article après un commentaire éclairé ci-dessous : Si vous êtes concernés, pensez impérativement aux bas de contention. –

 

IMG 1103 - Faire une valise de Manière efficace, comme McGyver.

Le vieil organiseur de sac de votre fidèle serviteur, trouvé sur Amazon. La grosse pochette noire à motifs viens de Maisons du monde. Ça ressemble à rien vu d’ici mais dans un sac il fait toute la différence. Pour le quotidien je vire la pochette à motifs qui ne me sert que pour l’avion, j’en mets une beaucoup plus petite pour mes “affaires de fille” et je dipsose mon agenda à coté qui tient sans souci, ndlr.

 

 

 

une fois que tout est dans les valises, faire un dernier tour d’horizon

Une fois que tu as rangé tout ton petit bazar et vérifié que tu es bien dans les clous par rapport au poids (attention ça peut changer d’une compagnie à une autre) il est temps de faire un dernier check de ta liste, de ta salle de bain, de ta penderie pour être sûr que tu n’as rien oublié.

 

Pour finir ce petit point valise, je te recommande de te munir de bagages certifiés TSA, car en cas de contrôle de douane sur le continent nord américain, ça t’éviteras qu’on te défonce ton cadenas et que tu sois obligé de racheter une valise. Pour la soute je te conseille également une sangle cadenassée pour mettre autour (TSA également) en plus de la sécurité sur ta valise et ce pour deux raisons. La première pour renforcer la sécurité, j’ai en effet toujours peur que les fermetures éclair pètent, ça arrive, pas envie que ça tombe sur moi. La deuxième raison est plus pratique : les valises se ressemblant toutes, tu la repère plus facilement sur le tapis.

 

 

 

 

 

Et voilà, ça y est, te voilà fin prêt pour la grande aventure, je te souhaite le meilleur des voyages, qu’il t’apporte plein de nouveaux neurones tous neufs car comme le disait Zola : “rien de développe l’intelligence comme les voyages”.

 

 

 

Bisous Wanderlust  ✈️

 

 

IMG 4023 - Faire une valise de Manière efficace, comme McGyver.

Le magnifique Jura Suisse, CH.

 

 

 

 

Comments

  1. Sabrina
    19 Octobre 2018 / 6 h 44

    Et dans le sac à main, on ajoute des bas de contention pour les vols de plus de 5h. On a déjà le masque de fantôme hydratant, on a bien compris qu’on n’était pas là pour un concours de mode… Je me souviens d’un Maurice-Paris (12h de nuit, siège du milieu 😧) où je suis entrée avec des jambes, ressortie avec 2 gros poteaux engourdis… J’ai retenu la leçon. Heureusement que c’est beau, l’Ile Maurice! Pour les réfractaires, se préparer à se lever, marcher et faire quelques étirements toutes les 2h. Bon vol!

    • 19 Octobre 2018 / 18 h 26

      Ah oui le coup des bas de contention j’ai la chance de ne pas être concernée mais c’est clair qu’il vaut mieux ça que de souffrir après, je comprends, j’aurais dû en parler tu as tout à fait raison !

  2. Claude
    19 Octobre 2018 / 9 h 25

    Où se trouve les compléments ? Soute, cabine ?.

    • 19 Octobre 2018 / 18 h 28

      Les compléments c’est en cabine ou en soute au choix ça ne pose pas de problème, pour ma part je choisis de les mettre en soute. Les médicaments sur ordonnance doivent être accompagnés de leur ordonnance pour être sûre de passer tranquille le contrôle sécurité.

  3. danielle shifman
    19 Octobre 2018 / 15 h 29

    je suis la reine du packing super light …… deja j’emmene des trucs dont je pourrais me separer a la fin du voyage, comme t shirts pour la nuit, qui finiront a la poubelle, sous vetements aussi… a part une ou deux culottes auxquelles je tiens …… je roule tout comme le font les militaires ….. zip locks aussi pour moi ….. et bien sur achats sur place …… ras le bol des moments ou on doit se trimabaler uen grosse valise comme tu dis, pannes d’ascenseurs etc etc …… mini parapluie pour paris ou pancho plastique jetable… pas ecolo, mais si pratiqure ……

    j’adore l’expression desuette baise en ville …… c’est old fashionned et direct a la fois … mdr …..

    ne connaissais pas les roll-on a la menthe, je suis une grande fana de menthe poivree .. dans le temps pour mal au coeur, un peu d ‘alcool de menthe sur un sucre …. j’ai toujours une petite bouteille avec moi …. et m’en sert aussi diluee contre les arraignees …. qui detestent l’odeur parait il…… et ma maison en cedre les attire ces bestioles .. .et des enormes ….

    • 19 Octobre 2018 / 18 h 30

      Le packing super light, c’est la vie ! Et surtout un bonheur pour le dos et les épaules !!

      Ah non ne me parle pas d’araignées au secours !!! lol ! 😆

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.