Risotto de printemps !

 

 

 

Salut jeune Padawan,

 

Aujourd’hui nous allons faire une petite recette. Pour fêter l’arrivée du printemps, quoi de mieux que de belles asperges ?

La saison est courte, profitons-en !

 

Risotto asperges petits pois

image1 300x300 - Risotto de printemps !

 

Ingrédients pour 2 personnes :

3 cuil à s. d’huile d’olive

4 échalotes

125g de riz Arborio ou carnaroli

1L de bouillon de légumes (voir recette plus bas)

50g de petits pois

1 belle botte d’asperges vertes

1/2 botte de persil

1 mini carotte ou 1/3 d’une carotte de taille normale

Thym, laurier

Levure maltée

Sel, poivre

Facultatif : quand j’y pense, j’ajoute des graines germées pour le topping, c’est la classe et surtout ça apporte un petit plus sympa. Pour cette recette je mets du cresson généralement.

 

 

Recette :

– Tout d’abord, commençons par le bouillon.

Préparer les asperges, couper les tiges en rondelles d’1/2 cm environ, et garder 2 cm environ pour les pointes. Couper le morceau de carotte en mini dés.

Faire bouillir 1L d’eau. Mettre le thym, le laurier et les minis morceaux de carotte dans une compresse gaz, former un petit sac à infuser et le plonger dans l’eau. Ajouter sel et poivre. Quand l’eau bout, y plonger d’abord les petits pois, baisser légèrement le feu, au bout de 2 min ajouter les têtes d’asperges et 1 min plus tard y ajouter les rondelles. Couper de suite le feu, attendre 30 secondes, puis passer le tout dans un saladier pour récupérer le bouillon, passer les légumes sous un jet d’eau froide et réserver.

 

– Dans une poêle à bords très incurvés (genre wok) ou une casserole, mettre l’huile et lorsque la poêle est chaude y ajouter les échalotes. les faire revenir jusqu’à ce quelles soient un peu fondues, puis ajouter le riz. remuer et attendre qu’il devienne transparent, quand c’est le cas ajouter 1/3 du bouillon de légumes réalisé, baisser un peu le feu à ébullition.

Pendant que le riz cui-cuit, ciseler finement le persil. Ne pas hésiter à mettre la dose.

 

– Une fois le liquide absorbé, gouter une premiere fois afin d’estimer le temps de cuisson restant. Si le riz est encore très dur y ajouter la moitié du liquide restant (un deuxième tiers quoi, ou là là on fait des maths !), ou moins si la cuisson est plus avancée. Le but est de ne pas se retrouver avec une soupe de riz cuit, tu me suis ? Et ainsi de suite jusqu’à ce que celui-ci soit al-dente. un riz cuit ne doit pas être mou, il doit savoir se tenir, les blagues molles en dessous de la ceinture c’est pour moi, pas pour lui.

 

– Quand notre cher riz est cuit, y ajouter les légumes qui attendaient paisiblement, saupoudrer à volonté de levure maltée, sel poivre, et souvent il est nécéssaire de rajouter un peu de bouillon, car il en prennent de la place tous ces légumes, mais c’est le but, de faire plus de légumes que de riz-sotto afin de faire riz-ette à notre bikini cet été, et ton intestin te remercieras par la même occasion de ne pas avoir eu la blinde de céréales qui ne lui sert à pas grand chouille.

 

Ajouter le persil, mélanger, dresser en finissant par une petite poignée de graines germées de cresson.

 

 

Bon app’ petit padawan !

 

IMG 5780 - Risotto de printemps !

 

Comments

  1. danielle shifman
    20 Avril 2018 / 2 h 08

    ah le cresson, j’adore, mais pas toujours facile a trouver ….. je fais quand je le trouve des sauces au cresson pour le saumon … delish …..

    • 20 Avril 2018 / 21 h 08

      C’est une de mes salades et graine germées préférées car elle a un gout si particulier, pas besoin de mettre une tonne d’assaisonnement. A lui tout seul le cresson raconte son histoire, contrairement aux autres salades plus standard.
      Sans compter son apport topissime en vitamine C ! usons et abusons du cresson !😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *