Arrête de te surprotéger avec les autres.

 

 

 

 

« Si à la saint Valentin elle te tient la main, 
Vivement la Ste Marguerite … qu’on mange des frites. »
Quoi ?! 😇 nan voici la citation, la vraie :

 

 

« Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir. »
Anonyme.

 

 

Alors j’espère que tu t’es remis de la branlée de la semaine dernière (voir article), car ça va encore secouer le cocotier🌴🥥.

 

Parce qu’en ce jour de saint valentin si tu viens sur ce blog c’est peut-être que tu es célibataire ou que ton dessert est au four, ou sous la douche petit coquin… alors je me suis dit qu’un petit article tombait à point nommé pour la première catégorie, afin qu’elle puisse profiter l’an prochain d’un bon dessert comme la deuxième. Nan mais.

 

 

 

« Moi les mecs, c’est fini, c’est tous des cons. »
« Moi les nanas, c’est bon j’en ai ma claque, toutes des grognasses. »
« Les vrais amis ça n’existe pas, les gens c’est tous des hypocrites, tous prêts à t’empapaouter grand modèle. »

Hé ho toi derrière ton ordi : le papier bulle, c’est pour protéger les meubles. Et tu n’es pas un meuble.

Bon déjà si tu n’es pas trop con, tu le sais au fond de toi, que tout ça c’est faux. Pardon ? Nan j’ai cru entendre un « pffff !!» au fond de la salle.

 

Ensuite, tu dois savoir aussi que nous sommes des Homo-Sapiens, des individus sociaux, faits pour interagir avec nos congénères (en un seul mot, ndlr.). Oui, oui. Même avec Ursuline ta collègue qui te fait penser à zezette épouse X, même avec le caissier de la supérette du coin que tu as surnommé « le nibard-sniper », pas besoin d’épiloguer, même avec belle-maman, pas besoin de discourir non plus… haaaaan mais siiii, on les aiment nos belles-mamans, la cible est tellement facile, « on en a quasi tous une à la maison, comme les frigos jaune de Damas ». Si tu as moins de 30 piges pas sûre que tu comprennes cette référence, haha ! Privilège de l’âge.

 

Enfin, il n’y a jamais de fumée sans feu. Et si tu ne tombes que sur des connards ou des connasses, c’est peut-être pas que de la faute des autres.
C’est peut-être ton rapport aux autres qui est fossé, ou tes besoins/attentes qui sont en inadéquations avec le type de personnes avec qui tu aimerais être.
Par exemple peut-être es-tu trop en demande, ou alors pas assez investi. Ou peut-être que tu cherches l’impossible, par exemple transformer la personnalité de celui ou celle que tu aimes, ou de tes ami(e)s.

 

La plupart du temps lors de multiples difficultés relationnelles, une petite remise en question personnelle est la bienvenue. Pourquoi ?
Parce que c’est avant tout ton état d’esprit qui va faire que tu vas attirer tel ou tel individu. Le fameux « qui se ressemble s’assemble » … oui oui mamie elle n’avait pas tord avec ses vieilles expressions de « derrière les fagots » … et paf une deuxième ! ok j’arrête avant l’overdose de camomille.

 

 

 

Alors c’est quoi qu’on fait ?

 

Et bien on se remplit de pensées positives, on se remet en question sur certains points clés, car il est important de s’aimer soi-même et de se connaître pour pouvoir s’ouvrir et attirer les bonnes personnes pour nous.

 

Et ne jamais oublier un truc important : « on n’est pas responsable de la tête qu’on a, mais on est responsable de la tête qu’on fait ». Et tu sais que c’est vrai. Et un moche qui sourit sera toujours plus beau que Brad Pitt qui fait la gueule. Ou presque.

 

Alors aime toi, et les « bons » autres t’aimeront bordel. (Regarde, ça marche, je t’aime déjà ! ❤️)

 

Bisous de Pépé le Pew.

 

IMG 0215 - Arrête de te surprotéger avec les autres.

Comments

  1. Anthéa
    15 Février 2018 / 9 h 52

    C’est vrai. Un sourire attire toujours la sympathie, même si l’autre fait la gueule en face ça le radoucit !

  2. danielle shifman
    15 Février 2018 / 15 h 18

    je crois que nous avons toutes eu cet etat d’esprit un jour ou l’autre, l’important étant d’en sortir , mais je crois que c’est une reaction normale a la fin d’une relation ………

    • 15 Février 2018 / 16 h 23

      Le repli peut être nécessaire comme tu le dis à la fin d’une relation, mais il y a un moment où il faut en sortir oui.
      S’aimer, s’ouvrir aux autres pour être épanoui et heureux à nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.