Des chocolats qui ne comptent pas pour des truffes.

 

 

 

 

« Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment ».

John G. Tullius.

 

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune Padawan

 

 

Aujourd’hui on ne va pas finir l’année comme des truffes, mais en beauté avec une petite recette simple à réaliser, pour petits et grands. Oh ça va hein, je te parie que tu l’attendais, ce jeu de mots débile sur les truffes. Accroche-toi, car dans vingt secondes, tu vas avoir mal au crâne.

 

En effet, après une année truffée d’embûches en tous genres, où l’ubuesque à remplacé le bon sens, et où, à force de t’en arracher les cheveux tu aurais pu finir par avoir besoin d’un truffeau comme les dames du moyen-âge, mais que nenni, tel un fin truffier tu as réussi par je ne sais quel truchement intellectuel à garder les pieds sur terre et démêler le réel du fantasque, la truffe du scléroderme.

 

Cela mérite bien une récompense : une jolie recette de gourmandises pour célébrer Noël, les vacances scolaires ou tout autre occasion que tu aimerais fêter en famille.

 

C’est la fête, et c’est parti.

 

 

 

 

IMG 1913 scaled - Des chocolats qui ne comptent pas pour des truffes.

 

 

 

 

Truffes de noël

Pour une trentaine de truffes environ.

 

200 g de chocolat noir 75 % minimum

20 g de poudre de cacao cru

100 g de purée de noisettes sucrée (j’utilise la purée de noisette au suc de canne intégral – Jean Hervé, sinon, une purée de noisettes classique + 2 cuil à café de sucre glace feront très bien l’affaire).

10 cl de soja cuisine (ou de crème fraiche liquide d’avoine ou de ce que tu veux)

Une pincée de vanille en poudre de Madagascar

2 pincées de fleur de sel de Guérande

Une belle poignée de noisettes (ou si tu n’en n’as plus, fais comme moi et utilises une poignée d’amandes effilées, ndlr)

Une cuillère à café de l’huile neutre de ton choix (pour tes mains, pour rouler les truffes)

 

 

 

 

IMG 1906 scaled - Des chocolats qui ne comptent pas pour des truffes.

 

 

 

 

LA RECETTE

Porter à ébullition la crème pendant 2 ou 3 minutes. Préparer en même temps un bain marie avec une autre casserole sur feu moyen-doux – soit de l’eau dans une casserole et un récipient dessus assez grand pour contenir le chocolat et la crème chaude, type petit cul-de-poule ou grand bol. Il faut que l’eau du bain-marie demeure chaude, mais pas bouillante.

 

Lorsque la crème est prête, verser le chocolat dans le bain marie et par-dessus la crème chaude, toujours sur feu moyen-doux. Laisser le tout reposer deux minutes sans remuer, puis retirer le cul de poule du bain-marie à l’aide d’un premier torchon, et le mettre sur un second torchon plié en quatre, de manière à ne pas brûler ton plan de travail. Attendre que le chocolat soit fondu aux 3/4 pour remuer lentement à la maryse et amalgamer le tout. Attention à ne pas te brûler, cher padawan.

 

Lorsque ta ganache est lisse, ajouter la purée de noisette (et le sucre glace le cas échéant), la poudre de vanille et le sel. Mélanger doucement à la maryse.

 

Verser la préparation sur une plaque recouverte de papier cuisson (Attention à ce qu’elle puisse rentrer dans ton frigo. Si tu n’as pas de plaque de pâtissier, tu peux utiliser un moule à manqué rond ou un moule à tarte). Étaler la ganache de manière à ce qu’elle ne dépasse pas 2 cm d’épaisseur et laisser reposer 2 h minimum au réfrigérateur.

 

Hacher les noisettes de manière anarchique, pour avoir à la fois de la « presque » poudre et des petits morceaux, ce sera plus joli pour la déco. Verser la préparation obtenue dans une poêle et faire torréfier sur feu moyen-fort pendant une ou deux minutes. Couper le feu dès que la coloration commence et ne pas cesser de remuer. Réserver dans un bol lorsque les noisettes concassées sont dorées.

Nota : Si comme moi tu n’avais plus de noisettes, tu peux utiliser des amandes effilées auxquelles tu réserveras le même traitement : Hachage puis torréfaction.

 

 

Verser le cacao cru dans un bol, comme pour les noisettes, de manière à pouvoir rouler tes truffes soit dans l’un, soit dans l’autre. Préparer une fourchette à côté des deux bols contenant le cacao et les noisettes, et un joli plat pour accueillir les truffes.

 

Sortir la ganache du frigo et découper des carrés d’environ 3 x 3 cm à l’aide du dos d’un couteau (c’est-à-dire la partie non coupante, pour ne pas ruiner ta plaque. Tu peux aussi utiliser un fil à foie gras ou à comté, une spatule en plastique type spatule à oeuf, ou un morceau de calandre d’A380 mais ça sera moins précis. Humour, ne vas pas finir l’année en prison pour attaque terroriste à cause de quelques truffes, ndlr).

 

Avec des mains propres et huilées légèrement, prélever un carré de ganache, la rouler délicatement entre les paumes pour former une boule puis la déposer soit dans le cacao, soit dans les noisettes concassées. Rouler la petite truffe obtenue dans la préparation choisie à l’aide de la fourchette. Une fois celle-ci harmonieusement recouverte, la prendre délicatement à deux doigts et la poser sur le plat de préparation. Recommencer le processus en les roulant à tour de rôle soit dans le cacao, soit dans les noisettes.

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants apprécieront de les déguster avec une tasse de lait de noisette chaud (boisson végétale noisette que tu peux trouver en magasin bio) et une pincée de vanille en poudre.

 

Pour les adultes, je recommande un bon verre de Syrah pour accompagner ces petites douceurs chocolatées. C’est un cépage que tu retrouves en côtes du Rhône, en vallée du Rhône, et même en Suisse ! Un bon Syrah te rappellera une belle cuvée de St Joseph, une robe bien foncée et une dominance de fruits rouges. Avec les truffes, crois-moi, ça claque !

 

 

 

 

Je te souhaite de passer un joyeux Noël avec tes proches, cher Padawan, et te dis à jeudi ! 🎅🏼

 

 

 

 

IMG 1910 2 scaled - Des chocolats qui ne comptent pas pour des truffes.

 

Comments

  1. Anthéa
    31 décembre 2021 / 11 h 02

    J’adooore le chocolat! J’ai longtemps délaissé les truffes car, ne sachant pas les choisir, je les trouvais écœurantes.

    J’ai désormais mes chocolatiers attitrés mais, vu que ta recette me plaît bien, je vais oser me lancer dans la fabrication maison.

    Super tes jeux de mots!

    • 2 janvier 2022 / 18 h 49

      Ah, enfin quelqu’un qui apprécie mes jeux de mots. Contente d’avoir un public ! 😁✌️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.