Et si tu décidais de ne plus en avoir plein le dos ?

 

 

 

 

“Je ne prie pas pour une charge plus légère, mais pour un dos plus fort.”

Phillips Brooks.

(Qui a fini aux urgences avec une crise de sciatique… ndlr.)

 

 

 

 

 

 

Salut à toi, cher Padawan,

 

 

 

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à notre fondation, notre charpente, celle sans laquelle on remperait surnoisement pour avancer, tel un anaconda ou un homme politique : notre dos.

 

Comme dirait mon chirurgien, il vaut mieux en avoir plein le “c*l” que d’en avoir plein le dos. C’est plus vulgaire, certes, mais ça fait moins mal. C’est pas faux.

En effet, as-tu remarqué que quand tu as mal au dos parfois tu en as la nausée ? Tu n’arrives plus a respirer correctement, à marcher, ne parlons même pas de s’asseoir ou se relever de la voiture car là on est carrément dans de la science fiction. Même le plus sexy des hommes à l’air ridicule, même la plus athlétique des nanas à l’air fragile (oui, oui, j’ai bien donné ces exemples dans le bon ordre, ndlr).

 

Figure-toi que ton fidèle serviteur à eu mal au dos pendant des années. Il y a eu de petits épisodes à l’adolescence ici et là, puis ça a commencé à être coton vers 2006 après un faux mouvement à la danse, j’ai senti que quelque chose avait bougé là bas dedans (comme on dit en Haute-Savoie). Pas nécessairement hyper douloureux, mais j’ai senti comme “un disque qui avait bougé”. Et ça s’est avéré être le cas, littéralement. En L4-L5 pour les curieux.

 

J’ai vécu comme ça pendant une petite dizaine d’années, avec des épisodes de “crise” de sciatique, des fois juste des lumbagos et des fois ça allait et la douleur se faisait oublier. En 2014 ça a commencé à être plus délicat, les épisodes devenaient plus fréquents  au point que ça commençait à me taper sur le système, me jouer sur le moral, et le pire est venu en 2015 où j’ai carrément fini l’année alitée. Cette période à duré 4 mois et demi avant d’être opérée en raison d’une sciatique paralysante, je ne sentais plus mon pied si ce n’est en décharges électriques, l’impression d’avoir un genre de moignon à la place des orteils tellement je ne sentais plus rien et enfin l’opération de ma hernie discale en avril 2016. L’opération s’est passée nickel malgré la complication.

 

Mais ce n’est pas parce qu’on a été opéré(e) que la partie est gagnée, bien au contraire. Il faut être plus vigilant(e) que jamais. J’ai donc entrepris des recherches, sur le net sur des sites spécialisés mais également auprès de mon chirurgien et surtout de mon kiné et de mon ostéopathe pour faire en sorte de mettre toutes les chances de mon côté. Et je me suis naturellement dit que ce serait une bonne idée de te faire profiter de ma petite expérience …

 

 

 

La Posture

– Assis, on est droit et pas avachi. Ça parait con mais c’est une priorité. On s’assied d’abord le dos droit, puis on serre un peu les abdos pour gainer la sangle abdominale. Et on maintient la posture durant ce temps. C’est les abdos qui nous tiennent droit.

Tu n’est pas assez musclé pour ne pas t’avachir les coudes sur la table lorsque tu travailles ? Vire ta chaise de bureau et achètes-toi un ballon de pilates, ce sera ton nouveau siège et accessoirement ton nouveau meilleur ami. C’est comme celà que je me suis remusclée après mon opération, je l’utilise chaque jour depuis à mon bureau. Pour le choisir c’est très simple, une fois assis dessus ta jambe doit faire un angle droit.

bureau ballon 261x300 - Et si tu décidais de ne plus en avoir plein le dos ?

Illustration prise sur internet

Les collègues te font des remarques désobligeantes car tu es assis sur un ballon ? À toi de déterminer tes priorités : ta santé ou leur connerie lol. Après ça peut aussi créer des liens…

Petit bonus pour info : deux ans à être assise sur un ballon plusieurs heures par jour et lorsque je me tiens debout (et que je contracte un tout petit peu) on voit mes abdos ! oui monsieur. Et je suis trèèèès loin d’être Stallone ou Schwarzenegger (merci google pour l’aide orthographique de notre cher Terminator lol). Voilà, si ça peut termin(ator)er de te convaincre…

 

– Lorsqu’on est debout immobile pour attendre le train (ou ta femme qui n’a pas fini de se préparer) on serre les abdos. Juste un peu, histoire de bien verrouiller notre position et de se protéger de tout faux mouvement (De nous même, ou pour se prémunir d’une bousculade. Tu sais, ce moment où tu es seul sur un quai avec un autre congénère et que le mec trouve quand même le moyen de te déboiter l’épaule en passant ?!! Mais bon, on parle du dos on a dit…).

 

– Tu dois porter un objet lourd ? Si c’est quelques kilos, utilise ta sangle abdominale et baisse toi avec tes cuisses, le dos doit rester droit et la charge au plus près du corps. Si c’est un objet plus lourd, saches que tu restes un homme viril et sexy même si tu demandes de l’aide à un pote. Car un homme restera toujours plus mâle et érotique en bonne santé en portant des trucs avec un ami, que tout seul à pleurer de douleur sur son canapé en PLS. Si, si je te jures.

Tu l’auras donc compris : tu n’as qu’une seule santé, un seul dos, tu ne pourras pas en racheter un si tu déconnes avec, donc le mot d’ordre est : préserve-toi un maximum.

 

-Tu fais un long trajet en train, avion, voiture, bref tous ces lieux où tu es longtemps mal assis ? Fais des pauses, marche, pense à contracter toujours un minimum la sangle abdominale, et re-lève toi et re-marche régulièrement.

 

– Quand on cuisine, bricole, jardine : on reste droit, on ne se penche pas. Les radis ne pousseront pas plus vite s’ils peuvent voir ton décolleté.

On contracte légèrement les abdos en permanence pour toute activité : pour visser, fixer, percer, planter, découper, scier, arracher, éviscérer, … il faut avoir le dos bien en place, bien droit et fort des lombaires et des abdos, surtout si tu es un tueur en série car ta victime pourrait s’échaper #humour.

 

 

La posture est essentielle, de plus, bonne nouvelle, au bout d’environ 2 mois tous ces réflexes seront intégrés par ton cerveau et tu les feras automatiquement.

 

 

 

L’entretien

Quand tu achètes une bagnole, tu trouves ça normal de la laver, de lui mettre de l’huile ou du lave glaces, de lui changer les pneus et l’emmener chez le garagiste dès qu’un voyant clignote sur le tableau de bord. Curieusement pour ton coprs, c’est de l’acquis, le machin n’a qu’a fonctionner tout seul, système D. Sauf que ça ne fonctionne pas comme ça.

Et petit scoop : Ta mercedes dernier cris, si tu as mal au dos, t’auras l’air d’un con dedans (ou tu ne pourras potentiellement même pas la conduire…), alors tu ferais bien mieux de prendre méticuleusement soin de ta propre monture avant de te préoccuper du nombre de chevaux que ta belle allemande a sous le capot (oui je parle toujours de voiture, ndlr).

 

C’est comment qu’on fait ? 

 

– La marche. Tant que tu peux, dès que tu peux, le plus possible. Descend un arrêt de bus ou de métro avant ton lieu de travail, gare-toi plus loin quand tu vas faire des courses ou du tourisme, si tu es dans un complexe de boutique, ne reprends pas ta voiture : passe d’un magasin à l’autre en marchant, la journée au bureau va voir ton collègue plutot que de l’appeler…

 

– Étirements. Si tu fais un métier où tu es beaucoup debout ça va te concerner aussi. Trouve un petit endroit tranquille et accroupis-toi en essayant de prendre tes genoux dans tes bras pour étirer ta colonne vertébrale puis laisse tomber les bras au sol naturellement.

Debout jambes écratées, penche ton buste sur le côté, une main tirant le bras opposé tendu pour étirer chaque grand dorsal.

Si tu fais un métier où tu es couché cela ne me regarde pas (tu fais bien ce que tu veux après tout, chacun ses talents). 

 

blog accroupi - Et si tu décidais de ne plus en avoir plein le dos ?

Illustrations prises sur internet

blog grand dorsal 300x300 - Et si tu décidais de ne plus en avoir plein le dos ?

 

 

– La natation. Oui cette activité que tu n’as pas pratiqué depuis le collège, où tu osais à peine sortir du vestiaire de peur que ton speedo soit moins rempli que celui du voisin (Sache que ton petit camarade avait piqué un bas nylon à sa mère et qu’il le mettait dans son maillot. Je le sais car je l’ai vu flotté après un plongeon une fois, alors tu vois il n’y a aucune raison de complexer dans la vie mon petit Padawan…).

Alors maintenant que je te sens plus à l’aise du slip de bain, tu vas pouvoir entendre le scoop du siècle : le dos crawlé est la meilleure activité possible si tu as régulièrement mal au dos. Tu vas te remuscler la sangle abdominale, des dorsaux, les lombaires, ton tronc car être aussi fort que Hulk un jour où il voit vert. Et sans déchirer la chemise.

Si tu es une fille n’aies pas peur de muscler tes épaules au point de ne plus passer les portes autrement que de profil, il te faudrait un entraînement intensif couplé à quelques piqûres d’hormones de croissance et autres substances illicites pour cela. Alors fonce faire tes longueurs sans inquiétude (pour info chez speedo et d’autres marques ils font des maillots une pièce qui n’applatissent plus les nichons. Je glisse ça ici au cas où #plusdexcuse).

Grâce au dos crawlé tu vas te forger une armure de toute puissance anti mal de dos que même superman il va être jaloux 😉

 

– L’alimentation anti-inflammatoire. T’as cru quoi, que j’allais te laisser repartir comme ça en mode, mais oui pizza tous les jours c’est bon pour ton dos ? Non bien sûr. Au plus ton alimentation sera en adéquation avec ce pourquoi tu es né, fait, ta nature intrinsèque, et au mieux sera ta santé en général et ta santé lombaire en particulier. Je te réfère donc à celui-ci, si tu n’as pas encore ce bonheur intersidéral de lire mon article sur le sujet #jaimeenfairedescaisses.

 

 

 

Les remèdes des situations de crise

– Faire l’oeuf. Et pas la poule. Si tu es un inconditionnel du mal de dos tu sais que les étirements sont tes meilleurs amis. Il est donc question par cet exercice de t’allonger sur une surface plane de bonne qualité type lit, canapé sauf s’il est vieux car il sera plus délétère qu’autre chose, attention au tapis de yoga car si tu est en période de douleur aiguë tu risque d’avoir des problèmes à te relever. Pour ma part je préfère un bon plumard duquel je pourrais rouler jusqu’au sol pour me relever #glamour.

 

Allongé sur le dos, tu essaies, suivant ta souplesse, d’attraper tes genoux avec tes mains sans décoller la tête. Si tu es souple tu peux enrouler tes genoux avec tes bras mais sans forcer, le but est d’étirer, pas de te faire un claquage. Enfin si ta souplesse le permet et si aucune douleur n’est ressentie tu peux essayer de toucher tes genoux avec ta tête en soufflant doucement #kâmasûtra. Et tu restes ainsi plusieurs respirations, le temps nécessaire.

 

Blog oeuf - Et si tu décidais de ne plus en avoir plein le dos ?

Illustration prise sur internet

 

 

Il est possible enfin de faire l’oeuf à l’envers, à genoux sur le sol :

 

blog 1 - Et si tu décidais de ne plus en avoir plein le dos ?

Illustration prise sur internet

 

Toujours allongé sur le dos, après avoir fait l’oeuf, jambe droite repliée contre poitrine, jambe gauche allongée, main droite allongée en angle droit par rapport au corps comme Jésus, tu poses ta main gauche sur ton genoux droit et fait rouler genoux et hanches sur le côté gauche en prenant soin de ne pas décoller les épaules. Encore une fois c’est suivant ta souplesse, le but est d’étirer. Après trois ou cinq belles respirations tu fais la même chose de l’autre côté, puis tu refais l’oeuf. Tu peux tourner ta tête du coté opposé (bras Jésus) pour étirer un peu plus, ou la laisser droite.

 

blog 3 - Et si tu décidais de ne plus en avoir plein le dos ?

Illustration prise sur internet

 

– Bouger. Sauf contre-indication exceptionnelle (comme ma crise de sciatique paralysante avec absence de réflexe), ton toubib ou ton kiné te diront que le meilleur remède du mal de dos est la marche. Au moins tu bouges en restant sur ton canapé et au plus tu aggraves la situation générale en te démusclant encore plus et donc en mettant ton dos en danger. On a longtemps cru l’inverse il est vrai, mais toutes les études menées depuis 30 ans prouvent qu’en cas de crise de sciatique ou de lumbago, le meilleur remède est la marche. La marche à ton rythme, pas 30km, on n’est pas aux J.O.

 

 

 

Je suis contre

Et pour te dire la vérité tous les professionnels à qui j’ai posé la question ont eu le même avis : Tous les nouveaux trucs genre ceinture de maintien lombaire quotidiennes, les t-shirts pourvus d’une technologie qui t’aide à te tenir droit vont t’être plus délétères qu’autre chose. En effet, non seulement tu vas te démuscler mais tu seras de plus en plus fragile surtout lorsque tu ne les porteras pas. Pire, ça va inciter ton organisme à devenir de plus en plus fainéant.

Rien ne vaut la natation et la marche, les vrais alliés santé pour ton dos ; il y a d’autres sports bien sûr comme la musculation, le yoga, le Pilates…, mais tout accessoire miracle n’est que poudre de perlimpinpin (j’en profite, ça va vite passer de mode au vu du climat actuel, ndlr).

 

 

 

 

 

Voilà mon petit, si avec ça t’as pas les lombaires d’Hercule pendant ses douze travaux au moment où il a enchaîné ce pauvre Cerbère je ne réponds plus de rien !

 

 

 

 

Salutations musclées 💪🏻

 

 

IMG 4120 - Et si tu décidais de ne plus en avoir plein le dos ?

Eastern Market, Detroit, MI, USA. D’ailleurs, comment se fait-il qu’on se sente comme un légume quand on a mal au dos alors que ceux-ci n’ont pas de colonne vertébrale ? vous avez 4h.

 

Comments

  1. FORESTIER Françoise
    14 Decembre 2018 / 9 h 00

    Encore un article digne d’intérêt !! Bravo !!
    Ayant (de toute jeune) une posture en forme de point d’interrogation !! avec les années cela n’a fait qu’empirer.
    Mon “truc à moi” ayant de nouveaux genoux (prothèses totales pour chacun) je pratique le Taï ChÏ – mais non ce n’est pas que pour les vieux !! C’est aussi dans la tête que cela se passe 😉
    2 heures par semaine depuis 3 ans… Je te jure je retrouve mes ados. Qui dit moins mal au dos ! donc faire un autre sport et tuti quanti.
    Bravo pour tes liens inclus dans tes textes, j’ai passé une partie de la matinée à te lire ;

    • 14 Decembre 2018 / 14 h 42

      Ah oui c’est super ça le Taïchi. L’important est de se musculer les lombaires, alors je dis oui ! Merci pour ton retour 😘

  2. Anthéa
    14 Decembre 2018 / 15 h 37

    Moi qui bricole beaucoup, il va falloir que je suive tes conseils pour les postures, car je ne fais pas toujours attention, avant que les gros bobos n’arrivent. Merci pour tes bons conseils remplis d’humour ce qui rend la lecture très sympathique.

    • 14 Decembre 2018 / 21 h 53

      Avec plaisir ! Notre dos est essentiel à notre santé, il est important d’en prendre soin 🤓

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.