« La » soupe de l’automne

 

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune Padawan

 

 

Feuilles dorées, jour qui tombe de plus en plus vite, colchiques dans les prés, … pas de doute, nous sommes bien en automne. Il ne manque plus qu’un bon petit dîner de saison, réconfortant, gourmand, qui réchauffe et on sera au top.

 

Souhaites-tu connaitre la recette de la meilleure soupe automnale du monde ? Eh bien c’est en toute modestie que tu la trouveras ci-dessous. Oui, mes chevilles vont bien, et ce n’est plus la saison du melon.

 

 

 

 

Les châtaignes

Fruit du châtaignier (waw, on apprend des trucs de ouf par ici ! ndlr), elles sont une bonne source de minéraux comme le magnésium, le potassium, le fer et le phosphore. Et ça aide notamment à quoi, les bons minéraux ? On en a parlé il y a peu … répète après moi : « C’est bon pour le moral, c’est bon pour le moral, c’est bon bon ! ».

 

Leur indice glycémique bas en fait une panacée pour les diabétiques, mais aussi pour les sportifs, car elles contiennent tous les acides aminés nécessaires pour que le corps les transforment en 5 g de protéines au 100 g. De plus, certains sportifs les apprécieront, tout comme les bananes, pour leur faible teneur en sodium et leur forte teneur en potassium pour les aider à rétablir leur balance potassium-sodium.

 

Sans cholestérol, elles apportent des acides gras oméga 6 et oméga 3 en bonne proportion pour prendre soin de notre santé cardiovasculaire.

 

Les châtaignes ont des propriétés diurétiques et prennent soin du transit grâce aux fibres qu’elles contiennent. Enfin, au cas où tu avais le doute : les châtaignes sont sans gluten, oeuf corse.

 

 

 

 

Velouté de butternut aux châtaignes

Pour 4 personnes

 

Une petite courge butternut (maxi 500 g)

Un petit bocal de châtaignes (le mien fait 240 g). En garder 8 pour la déco.

30 cl d’eau

20 cl de lait d’avoine bio non sucré (type « Avoine + calcium » de la marque isola Bio, en biocoop)

1 c à c de noix de muscade

8 noisettes, pour la déco

Sel, poivre de Madagascar

 

 

 

 

LA RECETTE

Concasser grossièrement les noisettes sur une planche à découper, à l’aide d’un couteau large type « couteau de chef ». Dans une poêle chaude sur feu moyen-fort, disposer les noisettes concassées, les faire dorer pendant quelques secondes sans jamais cesser de remuer, couper le feu lorsqu’elles commencent à peine à dorer et prendre une couleur jaune-miel sur les côtés blancs (en effet, elles vont continuer à prendre de la couleur avec la chaleur de la poêle, ndlr). Réserver dans un récipient à part pour la déco, lorsque leur couleur te convient.

 

Si tu as un soupe-maker : Mettre tous les ingrédients dedans (sauf les 8 châtaignes pour la déco et les noisettes torréfiées) c’est-à-dire la courge vidée et coupée en petits dés, le reste des châtaignes, les liquides et les épices. Faire cuire à 100 °C pendant 15 min. Mixer pendant 30 secondes ou un peu plus, suivant la puissance de ton appareil, et on se retrouve pour la suite au dressage.

 

Pour les autres : Couper la courge en deux sans l’éplucher. Vider l’intérieur et retirer le pédoncule (non, ce n’est pas un gros mot, va voir sur google, lol). Couper l’ensemble de la courge en dés de 2-3 cm, avec la peau, et les placer dans une casserole avec le reste des châtaignes, l’eau, le lait d’avoine et les épices (muscade, sel, poivre). Faire cuire l’ensemble en comptant 15 min à partir de l’ébullition, à couvert, sur feu moyen-doux.

Mixer la soupe à l’aide d’un pied mixeur ou d’un robot en faisant attention à ne pas te brûler.

 

 

 

 

DRESSAGE

 

Verser quelques cuillères de cette merveilleuse soupe dans tes plus belles assiettes creuses ou tes plus beaux bols.

 

Émietter deux châtaignes par bol, et saupoudrer d’éclats de noisettes torréfiées. Servir sans plus attendre pour un succès garanti.

 

Cette recette est un bonheur à l’état pur, je ne sais même pas pourquoi je ne te l’ai pas partagée avant, c’est maintenant chose faite. Tu n’as plus qu’à mettre les pieds sous la table cher padawan, la soupe est prête, et tu vas te régaler !

 

 

Bisous et bon appétit 🌰 🎃

 

 

 

 

 

 

IMG 8534 jpg scaled - "La" soupe de l'automne

La bonne soupe du chef Caro, pour vous servir.

 

Comments

  1. Sabrina
    9 octobre 2020 / 7 h 08

    Super petit article du vendredi qui met l’eau à la bouche!
    J’adore les courges butternut et avec une recette aussi simple, pourquoi s’en priver? 🙂
    Je n’utilise jamais de noix de muscade et je me demande bien pourquoi… j’adore ça quand j’en goûte chez les autres. Faudra juste que je pense à en acheter.
    Petite question : c’est quoi la balance potassium-sodium et pourquoi c’est important?

    • 9 octobre 2020 / 18 h 40

      Mais oui, il te faut de la muscade à la maison !! 😁✌🏻

      Pour la balance potassium-sodium : Ton sang doit être équilibré, sinon ça peut être dangereux. Le genre de dangereux qui peux aller de l’hypertension … à une petite boite au pays de Jack Skellington.

      Pour la pratique intensive de certains sports en particulier, comme la musculation, le marathon, le trail (tous les sports de grande endurance en général), il faut être attentif à cette fameuse balance. Lorsqu’on transpire beaucoup, qu’on se déshydrate un peu trop, ou qu’on gagne en masse musculaire, il est important de veiller au bon maintien de cette équilibre, au risque d’avoir des soucis. Suivant la pratique on peut tantôt avoir besoin de sodium, ou à l’inverse de potassium. Si tu n’y fais pas gaffe : c’est ton coeur qui prend.

      Dans la vie « civile », avec nos repas modernes, on nous dit d’y aller mollo sur le sel. Par rapport aux risques d’hypertension mais pas que : une alimentation trop riche en sel fait pencher la balance potassium-sodium en faveur du sel et le corps prend le calcium des os pour rétablir l’équilibre comme il peut, ce qui amène des soucis d’ostéoporose.
      D’où l’importance pour les os d’y aller mollo voir de retirer les produits laitiers du bol alimentaire au delà de 7 ans (surtout les fromages, qui sont très salés) et d’aller chercher le calcium dans les légumes à feuilles vertes, les légumineuses, les algues, … et de manger plein de bon fruits (source de potassium, la banane en étant la reine, mais vive les châtaignes !) pour avoir un squelette en acier trempé, et être fin prêt pour Halloween. 🎃 🦴

  2. Anthéa
    11 octobre 2020 / 10 h 03

    Vive les châtaignes… j’adore… j’en mets partout! Bouillies, grillées au feu de bois, en farine pour faire du pain ou des gâteaux, c’est trop bon! Je ne savais pas qu’elles ont toutes ces qualités nutritives. Un fruit complet, œuf corse! Celles que j’achète viennent de notre belle île qui se trouve juste en face de chez moi… la Corse! Coucou les amis corses! J’aime beaucoup cette saison pour ses couleurs, son temps variable, ses fruits et légumes… Pour ces derniers, j’ai l’impression que la nature les a dotés de qualités extraordinaires pour nous permettre d’affronter ensuite l’hiver avec une santé de fer! Je vais me régaler avec ta soupe d’automne qui en plus est simple à faire. Merci pour toutes tes bonnes idées.

    • 11 octobre 2020 / 17 h 00

      Avec plaisir ! 😁✌🏻 Oui nos amis Corses ont de vrais trésors dans leur île.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.