Pour briller jusqu’à la lune

 

 

 

 

« Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d’apprendre à briller »
Marilyn Monroe.

 

 

 

 

Salut à toi, jeune Padawan

 

 

Sans transition et en mode oeillère sur ce monde bien trop morose pour s’y intéresser plus de deux minutes par jour, parlons futilité, parlons lumière, parlons « glow », comme diraient nos amis anglo-saxons.

 

Quand ton petit bronzage d’été disparaît, que les journées raccourcissent ou que tu te rends enfin compte que ce sont des individus au Q.I à deux chiffres qui gèrent ton pays, car si ce n’était pas déjà le cas je pense que maintenant c’est évident, il te faut un peu de réconfort et surtout, tu ressens le besoin d’afficher une peau qui à l’air d’aller bien mieux que ton moral. Et pour cause : c’est en faisant « comme si » en dehors qu’on s’aperçoit qu’en dedans, ça va déjà mieux.

 

Pour cela, il y a une astuce de pro qui heureusement se démocratise depuis 10-15 ans : l’enlumineur de teint. Mais c’est quoi qu’est-ce ?

 

 

 

 

L’enlumineur de teint

L’enlumineur de teint, ou highlighter pour nos amis Shakespeariens, est un liquide, poudre ou crème qui contient des nacres voir des paillettes, de couleurs différentes et en plus ou moins grande quantité, dans le but de reproduire ou d’accentuer le reflet de la lumière naturelle ou artificielle sur une peau gorgée d’hydratation, éclatante de santé. Ah, ça fait rêver, mais ça, c’était avant d’avoir le petit dernier qui ne fait pas ses nuits, lol.

 

On les pose sur les zones saillantes du visage ou uniquement sur les endroits qu’on aime le plus chez soi afin d’y mettre l’accent et de les mettre en valeur. On peut aussi en appliquer sur tout le visage, en infime quantité pour les peaux sèches ou les teints ternes qui manquent de lumière. On peut soit les utiliser sur peau nue dans le cadre d’un no makeup-makeup (c’est-à-dire un maquillage très naturel, imperceptible, ndlr) sur le haut des pommettes uniquement par exemple, soit après le fond de teint ou la crème teintée en touches légères sur le front, les pommettes, l’arrête du nez, l’arc de cupidon, l’arcade sourcilière, et/ou les paupières si on ne les maquille pas, pour recréer l’éclat naturel d’une peau de 20 ans sur un visage qui ne les a plus.
Ils peuvent aussi révéler l’élégance d’une clavicule ou d’une épaule, d’un tibia, d’un genou, ou d’une cheville, par exemple. Tu l’auras compris, visage ou corps, l’enlumineur sait mettre en valeur les zones saillantes que l’on souhaite flatter.

 

Le résultat est bluffant. On peut enlever le côté fatigué ou la grise mine d’un visage, apporter du, glow à un teint en souffrance après une prise de médicaments par exemple et y poser artificiellement la lumière d’un teint en bonne santé, pour qu’on n’y voit que du feu. Car c’est aussi ça, le maquillage.

J’ai eu l’opportunité de maquiller des personnes souffrant dans leur corps ou dans leur tête, et les voir découvrir un visage radieux n’a pas de prix : c’est l’âme qui s’illumine, l’espoir qui renait. Quand on aborde le sujet du maquillage, j’entends souvent parler d’égo, ou de Narcisse à se trouver beau devant son miroir, bref, une image assez négative, alors qu’il est souvent question d’une touche de rose aux joues pour cacher sa nuit blanche, ou du petit rouge à lèvres pour oublier ses larmes. N’oublions jamais que certains d’entre nous sont à mille lieues du délire égocentrique et que cette séance de soin de soi leur est vitale pour garder leur dignité d’être humain, ou la connexion avec leur corps. Cacher sa maladie aux autres lorsqu’elle est visible permet de faire un break dans cette société aux mille yeux où sortir de la conformité est un ticket pour le jugement et la désapprobation sociale. Une bouffée d’air pour se sentir digne, libéré. Et l’enlumineur de teint est une vraie baguette magique, lorsqu’on sait l’utiliser.

 

C’est aussi la grande astuce des artistes, pour que sous les projecteurs, la lumière puisse capter les points saillants de leur visage, révéler leurs expressions et ainsi te plonger dans l’intrigue de la pièce de théâtre, ou dans l’émotion de la chanson phare du concert tant attendu (qu’on attend encore, et c’est pas pour demain. Oh bordel, ndlr).

 

Pour maitriser l’art de la lumière, il n’y a pas trente-six solutions : il faut soit utiliser un de tes fards à paupière champagne par exemple, soit investir dans un petit produit pas trop cher pour commencer et voir si cela te plait, ou tu peux essayer de prendre un de tes gloss transparents et essayer de le placer sur ton visage sur les zones reflectrices de lumière. Effacer et recommencer, jusqu’à trouver le rendu qui te convient. Doigt, pinceau, éponge, à toi de trouver ton allié, suivant le produit et ta préférence. Il y a des milliards de vidéos tutoriels sur youtube, alors je te laisse taper « tuto enlumineur » ou « tuto highlighter » pour voir le « comment qu’on fait », mais très sincèrement, ce n’est pas sorcier. Je recommande aux débutants les produits crèmes s’ils ne mettent pas de fond de teint ou les produits poudres si fond de teint, il y a.

 

Les enlumineurs sont aussi déclinés en plusieurs couleurs. Du champagne au doré, du bronze au rosé, tout dépend de ta carnation, de tes gouts et de tes envies artistiques, puisqu’on trouve aussi des enlumineurs verts, violets, etc. Maintenant place aux petits produits.

 

 

 

 

IMG 8602 jpg scaled - Pour briller jusqu'à la lune

 

 

 

 

Les enlumineurs poudre

Ce sont les plus célèbres, et les premiers à avoir été utilisés par les maquilleurs pro, puisqu’à la base ils utilisaient des ombres à paupières pour mettre l’emphase sur les points saillants des visages hollywoodiens. Bon encore avant il y avait la vaseline, dont le rendu brillant apporte la lumière nécessaire à la caméra, mais on la compte ou pas ?

 

Pour les enlumineurs avec des micro-paillettes ou paillettes : attention, cela peut marquer les zones de rides, ridules, sécheresse, boutons, défauts de texture de peau… si ce n’est pas ce que tu veux, n’y vas pas.

 

Pour un rendu hyper naturel, j’en ai trois :
Catrice highlighting powder, champagne au très léger glow, en teinte 020 champagne campaign.
Bo.ho green makeup enlumineur, un rosé très naturel, en teinte 02 spring glow.
Milani strobelight, un champagne avec une mini pointe de rose, en teinte 01 afterglow

 

Pour un rendu un peu plus lumineux :
The balm, le Mary-loumanizer. Un champagne légèrement jaune, avec une belle lumière.
Martine cosmetics, Elizabeth, un champagne plus froid, avec des micro-paillettes.
Kiko Ocean feel, teinte 02 golden rose, comme son nom l’indique : un champagne rosé pas trop jaune, juste parfait.
Stila, un magnifique enlumineur rosé-beige : Heaven’s hue highlighter en teinte Kitten.
Anastasia Beverly hills, Amrezy : un beau doré effet peau mouillée. Pour une peau de déesse grecque ou de dieu grecque, Zeus ou Athéna, tu fais ton choix.

 

Zone fanfreluches :
Physician Formula, butter highlighter en teinte pearl. C’est l’enlumineur quotidien de la reine des neiges. Un champagne très clair, un genre de blanc cassé très lumineux parfait pour les peaux claires (attention sur une peau foncée ou aux sous-tons olive : il fera gris, ndlr). C’est le petit machin blanc rond avec un capuchon vert sur la photo.

Becca : Les rois de l’highlighter. J’ai une édition limitée australienne qu’on m’a rapporté. Celui avec la vague rose et la planche de surf marron. C’est un magnifique enlumineur multi-reflets. Il y a une partie rose, une partie bronze et une partie blanche aux reflets bleus légèrement pailletés. Toutes les couleurs ensemble donnent un genre de doré hâlé avec une lumière blanche/rose/champagne, et deux-trois mini paillettes : Pour un effet peau de surfeuse bronzée qui sort de l’eau.

 

 

 

 

IMG 8604 jpg - Pour briller jusqu'à la lune

 

 

 

 

Les enlumineurs crème

Ce sont les plus simples à utiliser si tu ne mets pas de fond de teint. Tu les prélèves au doigt, deux trois tapotements sur le visage et ça fait la rue Michel (mamie verveine est toujours là avec ses expressions désuètes, lol, ndlr). Un bonheur ces trucs. Même sur peau nue, ils apportent une belle lumière, une peau terne devient radieuse en un seul geste.

 

Tower 28 – Superdew no shade. On parlait de vaseline, on n’en est pas loin. C’est un produit gras mais hydratant qui apporte un fini mouillé ou juste lumineux suivant la quantité utilisée. Pas de faux pas avec celui-là, au pire on croira que tu as un peu trop transpiré de la pommette, lol.

 

Milk makeup – Lit. Un stick champagne qui tire très légèrement vers le bronze, à utiliser pour un bel effet soleil.

 

Kora Organics luminizer : Mes chouchous. Deux belles crèmes lumineuses à souhait mais au rendu très naturel si on a la main légère. J’ai la teinte rose quartz qui conviendra à tous et toutes, et la teinte blanche en mode reine des neiges qui fera gris sur une peau plus foncée. ces produits sont aussi des soins hydratants infusés à l’huile de noni.

 

Colour pop – Flexitarian. C’est un champagne mais attention : il envoie du lourd. On n’est plus dans le naturel mais dans la lumière « paw-waw dans ta face », avec un peu de paillettes.

 

 

 

 

IMG 8603 jpg - Pour briller jusqu'à la lune

 

 

 

 

Les produits ovnis

Liquides, poudres libres, petit bijoux pour les sorties, nous y sommes, et tu n’es pas prêt.

 

Pour le corps, on peut utiliser tous les produits visage cités plus haut, œuf corse, mais je n’aime pas trop taper dans mes jolis pans car je ne veux pas les abimer. Oui, ton fidèle serviteur est maniaque. Alors j’utilise soit des poudres libres illuminatrices, soit des produits liquides :

 

Huile sèche pailletée dorée Fresh Squeezed – Too Faced. Sublime sur un décolleté ou un tibia … ou même sur le visage, pourquoi pas.

 

Enlumineur C-POP en format poudre libre – Becca. Magnifique doré avec quelques très fines paillettes pour mettre en valeur une clavicule, une épaule, le dessus d’un sein, une jambe … voir carrément se rouler dedans, lol, ce n’est que du maquillage après tout, tout est permis. Sur le visage aussi, il est sublime.

 

Ilia – liquid light en teinte Nova. C’est un sérum mélangé à un enlumineur, en version liquide. Une mini pression dans ta crème de jour, ton primer ou ton fond de teint pour te donner bonne mine. En touches subtiles, tapotées sur les pommettes, mélangé à ton bronzer ou ton blush crème ou liquide, ou sur le corps, il est magnifique. De la lumière à l’état pur, pas de paillette, un beau champagne chaud qui mettra toutes les peaux en valeur.

 

Fenty beauty – How many carats ?! C’est la version reine des neiges du nouvel an, lol. Un enlumineur glacé, bourré de paillettes. Sur les yeux pour les timides, sur les pommettes … ou tout partout sur le décolleté c’est au choix, il sera magnifique sur ta peau. Il existe aussi une version bronze, pour un effet magique sur les peaux foncées.

 

 

 

 

 

 

Nous voilà parés pour briller en société … ou à la maison, car après tout, on fait tout ça avant tout pour nous. Tu seras un vrai petit rayon de soleil dans ce monde de brutes, et ça te donnera du baume au cœur.

 

 

Bisous radieux ✨

 

 

 

 

IMG 8606 jpg scaled - Pour briller jusqu'à la lune

 

Comments

  1. Danielle
    16 octobre 2020 / 2 h 20

    Quelle belle idee ……… moi aussi je veux briller un peu …… j’irais voir si physician formula a quelque chose dans cette gamme

    • 16 octobre 2020 / 14 h 14

      Je te conseillerais plutôt Honest Beauty pour commencer, leur « luminizing glow powder » en teinte « midnight reflection », c’est un beau champagne discret et facile à utiliser. Tu peux trouver ces produits chez Target 😉

  2. Anthéa
    19 octobre 2020 / 10 h 31

    Du brillant dans ma vie… chouette! C’est vrai qu’en m’occupant de moi le moral va mieux. Tes conseils me sont précieux, car je n’y connais pas grand chose. Je vais pouvoir illuminer ma peau qui est hâlée toute l’année mais qui se ternit tout de même en hiver. Vive la baguette magique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.