Comment survivre à la nourriture américaine ?

 

 

 

La vie est un long champ à cultiver. Voyager, c’est y semer la diversité de la Terre.
Voyager, c’est l’embellir des couleurs du monde.
Jules Lesven.

 

 

 

Salut à toi qui t’apprêtes à faire connaissance avec la nourriture d’outre-atlantique.

 

Il sont tellement gentils nos copains américains, et il y a tellement plein de trucs à faire dans leur pays qu’on y retourne chaque fois avec plaisir, mais alors, la bouffe, quand t’es français… t’as juste envie de te balancer au bout d’une corde. haha allez je plaisante ! “Tagada-tsoin-tsoin !”

 

Bon après tout dépend où tu atterris. Si tu vas à S.F, L.A, NYC, ou D.C par exemple, ce sont de très grandes villes, avec des touristes et des habitants de toutes cultures, plein de restos de différents horizons et donc il n’est pas difficile de manger sain, et/ou végétarien, et/ou végétalien.

Mais si tu vas dans de plus petites villes, c’est là que ça se corse, et je ne te parle pas de l’Île de Beauté. Mais sommes-nous en sûrs ? Je vais donc te parler de ce que je connais le mieux, à savoir le Michigan, et la merveilleuse ville de Detroit.

 

Ça a quand même vachement changé ici depuis 20 ans. Ils mangent de plus en plus comme nous, de moins en moins frit, bon même si tu trouves encore des pots de glace qui ne rentreraient pas dans un frigo européen !

Franchement va visiter un supermarché là bas, c’est simple t’as l’impression que t’es dans un supermarché pour pros genre “Métro” lol, c’est dépaysant de voir les gallons de lait, les plaquettes de beurre taille “restauration collective”, les gros paquets de chips aussi grands que ton abdomen, les sandwichs qui font 4 fois la longueur des nôtres (mais c’est pas la taille qui compte, ndlr), c’est différent, on a l’impression d’être tout petits chez eux ! Et ça fait des photos rigolotes pour les copains.

 

 

Mission survie…

Quand tu dors à l’hôtel et que tu dois donc prendre la majorité de tes repas à l’extérieur, il est un essentiel à repérer sur ton google map : le Whole Foods Market.

Si t’es déjà allé en Angleterre tu connais, mais pour les autres : c’est des supermarchés bios un peu plus chers mais on ne transige pas sur sa santé, et le truc génial c’est qu’il y a toujours un genre de self-service/traiteur dedans ou tu peux choisir ton plat chaud ou froid, ta salade composée, il y a même une pizza vegan dans les plats chauds … Que demande le peuple !

Et que tu sois ominvore, vegétalien-tarien : bah t’as pas rien justement (oh elle est pourrie celle là !!!) t’as plein de truc bon et bio, tu choisis ce que tu veux manger et surtout les quantités.
Tu peux prendre tout ce qu’il te faut pour te préparer un petit dej de champion car les chambres d’hôtel ont toujours des frigos, et comme ça tu te fais ton 1er repas de la journée santé et économique.

 

IMG 5134 300x300 - Comment survivre à la nourriture américaine ?

Le petit dej des champions !

IMG 5138 300x300 - Comment survivre à la nourriture américaine ?

Un bon dîner pour jet-lagués pas largués…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite vu que je broute de l’herbe (mais pas du gazon… oh petit coquin ne me dis pas que tu ne l’avais pas en tête celle-là !!) je me mets toujours en quête d’un éventuel resto vegan.
La première fois que je me suis rendue à Detroit, j’ai donc regardé sans conviction car je me disais qu’une ville américaine de taille moyenne, et qui plus est pas loin de Chicago (the slaugtherhouse city), ça sentait plutôt la bidoche que le tofu, mais sais-t-on jamais.

 

 

Et justement, on ne sais jamais :

Claque sur la joue droite, il y a un resto vegan qui fait des burgers à tomber (mais pas que!) nommé « Detroit Vegan Soul » (depuis il en ont même ouvert un deuxième !), et claque sur la joue gauche, il y a un resto végétarien, le « Cass Café » qui propose pléthore de choix végétaliens à son menu ! Et c’est pas tout, à downtown Detroit il y a également 7Greens, Takoi sur Michigan avenue, maintenant je peux t’en citer une dizaine, et même une pâtisserie française, mais ça je le garde bien au chaud pour un prochain article car je compte bien te convaincre de venir visiter cette merveilleuse ville qui a volé mon petit cœur de padawan. Heureusement c’est la même dans la majorité des villes de taille moyenne apparemment, l’Amérique se « greenifie ». Le choix se diversifie et de plus en plus de solutions healthy sont proposées, youpi.

IMG 5108 300x300 - Comment survivre à la nourriture américaine ?

Déjeuner au 7Greens, downtown Detroit, Mi, USA.

Il y a donc pléthore de bons restos pour ceux qui passeront au delà des préjugés et viendront découvrir cette superbe ville de Detroit, oui je sais je suis en mode fan girl mais respire car t’as pas fini d’en bouffer lol.

C’est une ville et une région magnifique, je vous prépare plusieurs billets à ce sujet car j’ai bien l’intention de finir le boulot de Lamothe-Cadillac. Nan je déconne. Aaaaahhhh pour comprendre la blague il te faut un peu d’histoire…

 

Instant Stéphane Bern :

La ville de Detroit est la principale ville du Michigan, mais la capitale est la ville de Lansing (tu me suis petit padawan ?).

Elle à été découverte par Lafayette (pas les galeries, le mec), fondée en 1701 par Antoine Lamothe-Cadillac, nos chers aïeux franchouillards et son nom, Detroit, est d’ailleurs français, puisqu’en référence à la rivière reliant les deux lacs St Clair et Érié.

Et donc oui, ne tombe pas de ta chaise je m’en voudrais que tu te fasse mal au coccyx (oui j’ai demandé à google l’orthographe de ce mot, j’avoue), Detroit à bel et bien été française comme bien d’autres villes américaines ! Et après c’est les English qui nous les ont piquées.

 

Donc voilà la petite boutade, sur le fait de convaincre moult français à venir découvrir Detroit et le Michigan car c’est un peu chez nous. Maintenant c’est surtout chez eux, mais on y retrouve des statues de Lafayette et de Lamothe-Cadillac en centre-ville notamment. D’ailleurs, peut-être que ça te parle la ville de Cadillac, dans le Michigan, qui a donné son nom à la célèbre marque automobile ? Et voilà ! Franchouillard, le Michigan, je te dis ! Et y’a plein de rues, de villes, etc avec des références françaises. Marrant n’est-ce pas ? Viens je te dis, tu vas adorer.

 

Donc en conclusion, quand tu voyages aux USA et que tu ne veux pas rentrer avec une deuxième paire de fesses (quoi que ta moitié pourrait kiffer peloter deux fois plus…) :
    • Repérer les magasins bios pour t’acheter tout ce qu’il te faut pour ton petit dej équilibré comme des fruits à coques, du lait d’amande et muesli sans sucres ajoutés, ça se dit « unsweetened », tes fruits pour le matin et le 4h si comme moi tu es un petit padawan adulte qui prends toujours son petit goûter, tes petits yaourts au soja « unseetened » on a dit, sachant que 99% des chambres d’hôtel ont un frigo mini bar pour y mettre ton petit butin.

 

    • Faire gaffe aux produits sucrés qui là bas sont imbouffables pour un français moyen, car le goût américain est beaucoup plus sucré que le nôtre et crois moi ça va t’écoeurer. Il vaut mieux tout acheter « unsweetened » et acheter à coté ton petit sirop d’agave et doser selon ton goût.

 

    • Repérer les restos « green » ou « healthy » ou dans mon cas « vegan » ou « vegan friendly » (c’est à dire qu’il y a un ou deux plats dans la carte seulement de vegan mais généralement c’est des trucs sympas, s’ils font l’effort ils ne le font pas à moitié).

 

    • Quand t’as pas le choix, vu qu’il y a beaucoup de latinos aux USA, tu peux trouver des wraps sympas avec du riz, des haricots, de la tomate, salade et guacamole, c’est toujours mieux que le hot-dog.

 

    • Ne pas oublier de profiter et se faire plaisir, si le hot-dog ou le burger c’est ton truc, « go for it » comme ils disent, moi je me fais toujours une ou deux pizza vegan, un burger vegan et une portion de frites (les pauvres amis Belges, savez-vous que là bas ils appellent ça des french fries… désolés hein on y est pour rien !!! haha)

 

Tu sais maintenant que tu peux y aller les yeux fermés pour la bouffe, mais en ce qui concerne les paysages, je te conseille de les garder grands ouverts. Alors profite bien bordel.

 

Bisous rayés-étoilés.

 

IMG 4859 - Comment survivre à la nourriture américaine ?

Restaurant Detroit Vegan Soul, Detroit, Mi, USA.

Comments

  1. danielle
    23 Février 2018 / 2 h 30

    bien vu ….. la taille de certains repas, le gout sucre, mais maintenant il y a un choix ……. .. les restaurants traditionnels americains disparaissent peu a peu ( le genre franchise) …… les americains ont bcp voyage et veulent une nourriture plus saine …. et c’est tant mieux ….. beaucoup de marches fruits/legumes . … les americains ne mangeaient pas bcp de fruits, des gateaux en dessert ………

    • 23 Février 2018 / 10 h 28

      Oui tout à fait, ils évoluent dans le bon sens, c’est top. Pour les franchises c’est la même en Europe, les restos se standardisent, comme le reste d’ailleurs (vêtements…).
      Le bon point est que les nouvelles chaines sont plutôt green, alors ça fait plaisir, même si je partage ton avis, ça a moins de charme, mondialisation oblige aujourd’hui quand on voyage ça devient la croix et la bannière pour ramener un souvenir, les mêmes chaines de vêtements, de déco, de produits de soin de beauté ou bougies partout pareilles, heureusement il y a quelques irréductibles !
      Dans le Michigan par exemple il y a plein de bon petits fabricants de soins, savons, crèmes et onguents artisanaux, de spécialités alimentaires en tout genre, de bières, etc. Heureusement que les artisans sont là pour relever le niveau ! A bas le mass market et vive les petits artisans 😁 #resistance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.