Une étoile au pays des paillettes.

 

 

 

 

« Le plus grand conquérant est celui qui sait vaincre sans bataille ».

Lao Tseu.

 

 

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune padawan

 

 

Pour pouvoir faire ce que l’on a envie, il faut faire preuve de courage. Le courage n’est pas l’absence de peur, mais oser, malgré la peur. Et pour oser, il faut être libre, dans son coeur et son mental.

 

Dès que tu envisages d’être libre, tu deviens responsable de ton bonheur, certes, mais aussi de ton malheur. Or, le lot de responsabilités incombant à la liberté crée la peur, cercle vicieux avec retour à la case départ ; ainsi, les gens parlent de liberté comme d’un rêve et la craignent, car la triste réalité serait que l’homme préfèrerait tenir sa propre laisse et rester dans son confort, sa sécurité, en Homme immobile, gris, terne, jusqu’à la frustration, et les regrets. On n’est pas rendu.

Préfèrerait. Conditionel, néanmoins.

 

Il n’est pas rare que certains détenus fassent des dépressions lorsqu’ils sortent de prison, puis violent la loi à nouveau pour y retourner le plus rapidement possible, tant l’ambiance y est rassurante, tant leurs angoisses sont prises en charge. L’apogée de la névrose, en quelque sorte. En effet, enfermé entre quatre murs, pris en charge, tu n’es plus responsable de rien, et surtout pas de ton bonheur ni de ton malheur. Quel confort !

Car oui, si on est libre, on devient responsable. Alors mieux vaut retourner en prison, la vie y est plus confortable, n’est-ce pas ?

N’est-ce pas ?!

 

Ne t’es-tu jamais demandé : « Comment serait ma vie si je n’avais jamais eu peur ? »

 

 

Il y a parmi ces gens libres, ceux qui ont décidé une voie qui aurait découragée 90 % d’entre nous. Mais la passion, le courage et la liberté intrinsèque à leur âme leur aura permis de surmonter leurs peurs et de se faire une place dans un domaine pourtant tout sauf facile.

 

Je te propose aujourd’hui de te faire découvrir une âme libre, inspirante, qui a bâti un empire dans un univers aussi hostile qu’élitiste. Une artiste aux mille talents dont le plus grand d’entre eux est de rendre les autres beaux par son métier principal, aussi noble que millénaire : l’art du maquillage.

 

 

 

 

 

IMG 1361 scaled - Une étoile au pays des paillettes.

 

 

 

 

La passion de l’art du maquillage à un prénom : Lisa.

Cette femme née en 1966 qui a commencé de rien est aujourd’hui l’une des plus expérimentées et des plus respectées de son domaine. Lisa est née en Nouvelle-Zélande, puis à déménagé avec ses parents à Liverpool, Angleterre. À six ans, elle est tombée sur une boite de maquillage des années 60 qui appartenait à sa maman. Si tu veux en savoir un peu plus sur sa carrière monstrueuse, je te laisse un lien ici. Aussi adorable que talentueuse, elle offre gratuitement ses conseils à tous sur sa chaine YouTube qui compte aujourd’hui plus de deux millions d’abonnés.

 

Elle possède sa propre marque de maquillage et de bijoux qu’elle design elle-même. Cette femme passionnée à la carrière incroyable a maquillé les plus grandes stars d’Hollywood, de Kate Winslet à Keira Knightley, et les plus grands top models, comme Cindy Crawford.

 

En outre, elle possède l’une des plus belles collections de maquillage historique, dont certaines pièces ont appartenu à Audrey Hepburn ou autres grandes star du cinéma, et d’autres qui ont plus de cent ans ! Il est très intéressant de découvrir que le maquillage moderne tel qu’on le connait a en fait pris ses racines dans le monde du spectacle à la fin du XIXe, pour devenir objet du quotidien aujourd’hui. Je te laisse le lien de sa vidéo sur sa collection de maquillage – pour info, elle est en anglais, puisque Lisa est anglaise. C’est enfin, la directrice de la création maquillage de Lancôme et une grande amoureuse de ses chats. Une petite idée ? Il s’agit, oeuf corse, de la magnifique et talentueuse Lisa Eldridge.

 

Et donc, en passionnée de maquillage, elle a écrit un livre absolument génial devenu bestseller destiné à tous les amoureux de fard à joues, de photographie ou de culture en général, où elle nous parle de l’histoire du maquillage à travers les siècles mais également d’icônes qui en ont changé les codes comme Grace Jones ou Amy Winehouse, bref, ce livre artistique est une merveille pour la culture et pour les yeux, puisqu’il regorge de magnifiques photographies toutes plus sublimes les unes que les autres.

 

Ce livre est vraiment un incontournable et/ou une super idée de cadeau pour toutes les personnes sensibles à l’art en général, à notre histoire, ou aux amoureux des beaux livres. Je le recommande sincèrement.

 

 

 

 

IMG 1363 scaled - Une étoile au pays des paillettes.

 

 

 

 

Apprendre avec les meilleurs

Je reçois souvent des compliments sur la manière dont je me maquille, non ce n’est pas une blague, lol, et je comprends pourquoi, car j’ai la même maquilleuse que Kate Winslet… ou presque.

 

Comme abordé précédemment, cette grande dame possède une chaine YouTube sur laquelle elle livre des tutoriels depuis plus de 10 ans. Les vidéos sont en anglais, certes, mais je t’invite tout de même, si par hasard tu n’étais pas pote avec la langue de Shakespeare, à regarder quelques-uns de ses tutoriels puisque l’art du maquillage résulte avant tout dans la reproduction du geste, du mariage des bonnes couleurs, et de l’utilisation des bons outils à bon escient. Pas besoin de parler la même langue que quelqu’un qui te montre un truc, telle a été l’évolution de l’humanité pendant des siècles (du verbe singer : je singe, tu singes, nous évoluons, ndlr) alors je pense que tu peux t’en sortir et, qui sait, familiariser ton oreille à l’anglais par la même occasion. Voici un lien vers une de ses vidéos récentes que j’ai fort apprécié, pleine de sagesse et de bons conseils sur la confiance en soi. Son titre ? « Fake it until you make it », fais semblant jusqu’à ce que tu y arrives. Oui, nous avons en commun elle et moi de philosopher à nos heures, et plus le sujet est léger plus l’inspiration est grande.

 

Concernant sa propre marque de maquillage, elle a commencé par quelques rouges à lèvres dans un premier temps, puis, devant le grand succès rencontré, la gamme s’est élargie avec des fards à joues et des enlumineurs. Tous ses produits sont de très grande qualité et fabriqués en Italie. Je possède quelques rouges à lèvres, un brillant à lèvres coloré et un enlumineur couleur champagne. Mon retour : Je n’ai pas été déçue, ce sont vraiment de superbes produits, faciles à appliquer, longue tenue et aux couleurs vibrantes. Un pur bonheur !

 

 

 

 

 

 

 

Le maquillage, aussi futile ou patriarcal qu’il puisse paraître à certaines âmes perdues dans les abimes de leur propre aliénation, est en fait millénaire et plésiomorphe (au sens philosophique, ndlr). En effet, l’être humain se maquille depuis qu’il a arrêté de sentir les fesses de ses congénères, depuis qu’il a notion de sa propre conscience, depuis qu’il à décidé d’évoluer de simple animal à une créature qui pense, donc qui est. Peinture de guerre, appartenance à sa tribu, deuil ou parade des amoureux, le maquillage est tout sauf abrutissant, tout sauf moderne, tout sauf un fardeau de la société, puisque le seul poids que l’être humain porte sur son dos est celui dont il a peur de se défaire. Il fait partie de nos codes, sans être aujourd’hui une obligation pour autant, et variant au gré de l’évolution de nos sociétés, il n’en reste pas moins un art noble et riche.

 

L’Homme n’est pas un éternel adolescent, il est responsable, et il devient grand lorsqu’il s’élève à la hauteur de ses ambitions et qu’il décide que la seule chose qu’il lui vaille la peine d’affronter ne sont pas ses rivaux, mais sa propre peur, pour enfin, devenir un Homme libre. Ton seul concurrent est dans ton miroir cher Padawan, et cela tombe bien, puisque c’est aussi ton plus grand allié, avec ou sans rouge à lèvres.

 

Soyons libres, et inspirons-nous des belles âmes qui ont vaincu leurs peurs, nous en sortirons tous plus grands.

 

À bon entendeur, et à jeudi 💄

 

 

 

 

IMG 1356 scaled - Une étoile au pays des paillettes.

Tiens, une autre grande dame …

Comments

  1. Danielle
    30 septembre 2021 / 20 h 23

    Je ne la connais pas cette jeune femme. Tiens, je viens de finir le r.a.l du dr allemand que nous avons achete ensemble. Je n’en ai pas mis avec les masques. Il est temps de changer un peu de couleur…

    • 30 septembre 2021 / 20 h 32

      Oui je me souviens, Dr Hauschka. Ils sont super. Vite, une nouvelle couleur ! 😁✌️

  2. Anthéa
    11 octobre 2021 / 11 h 13

    Pour moi, le bon maquillage est quand j’entends: tu es belle… et non pas… tu es bien maquillée! Bien sûr, rien à voir avec les « peintures » de nos ancêtres qui, elles, restaient volontairement visibles selon les situations, comme on le voit encore au cirque, théâtre…

    Quelle magnifique introduction pour nous faire connaître Lisa! Je reste sans voix et ne sais que mot dire… seulement que ton analyse de la peur et du courage est parfaite pour aider ceux qui n’osent pas avancer. J’ai pris un grand plaisir à lire cet article.

    • 11 octobre 2021 / 14 h 27

      Merci pour ton retour, et oui, c’est le modeste but de ce blog : une petite pensée, une phrase qui peut peut-être aider quelqu’un, ou tout du moins donner des pistes, pour aller mieux dans ses baskets. 😁✌️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.