Pour voir la vie en rose-saumon bio de première qualité, label rouge.

 

 

 

 

« Papillon de lumière, sous les projecteurs »
Nan, je déconne.

 

 

« Laisse ta lumière briller si intensément, que les autres y trouveront leur chemin pour sortir de l’obscurité».
Magali Walter.

 

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune Padawan

 

 

En lisant cet article, tu vas probablement te demander si je ne suis pas rentrée dans la secte de Skippy le grand gourou (si tu as la ref, bravo … tu es vieux comme ton fidèle serviteur, lol – Pour les plus jeunes : ceci est une référence à un sketch des Inconnus, ndlr). Eh bien non, ni secte, ni sorcière, j’ai avant tout acheté cette lampe car il manquait un « point de lumière » dans mon salon, alors place à la petite histoire, une fois n’est pas coutume.

 

Comme chez tout le monde, je dispose depuis toujours de plafonniers, lustres et tutti quanti, sauf que je ne les allume jamais, car mon œil déteste tout ce qui est agressif (et il n’y a pas que mon œil, ndlr). J’ai donc placé guirlandes lumineuses et autres abats-jours, ici et là, à différents points stratégiques de ma pièce à vivre, pour qu’en découle une atmosphère relaxante, la moins lumineuse possible tout en garantissant un confort visuel pour la lecture, par exemple.

 

Et donc, vu qu’il me manquait un point de lumière près de mon canapé, je suis allée il y a quelques mois chez Nature et Découvertes pour voir si je pouvais trouver une lampe tamisée ou une guirlande lumineuse comme ils en proposent souvent. Je suis alors tombée sur une charmante vendeuse en mode pleine lune, dreadlocks et pull qui gratte, ma foi très agréable et surtout très convaincante. Me voilà repartie ravie avec sous le bras, … une lampe en cristal de sel de l’Himalaya.

 

Oui bon ça va, j’espère t’avoir fait rire sur ce coup-là, j’avoue avoir ri de moi-même également, et de bon cœur. Le truc tout sauf cartésien, certes, mais écoute, la dame me l’a allumée et j’ai adoré la lumière, douce et légèrement saumonée (mais d’Écosse, le saumon, ndlr), alors quand en plus elle m’a confié que cela pouvait guérir une ampoule au pied les soirs de pleine lune (second degré, ndlr), je me suis dit qu’après tout j’adorais la lumière, qu’elle n’était pas chère, et que si sur un malentendu ça pouvait m’aider les jours où je porte mes Dr. Marteens un peu trop longtemps, pourquoi pas !

 

Voilà ce qui m’a motivé à te faire un petit billet, et que, si toi aussi tu aimes la jolie lumière qu’elle procure, sur un malentendu …

 

 

 

 

IMG 9680 scaled - Pour voir la vie en rose-saumon bio de première qualité, label rouge.

 

 

 

 

Une lampe de sel de l’Himalaya, mais c’est quoi donc ?

C’est un système basique de lampe comme tu as pu réaliser en cours de techno au collège. Fil, interrupteur, socle, douille, ampoule et roule ma poule ; sauf qu’un bloc de sel creusé est placé sur l’ampoule en guise d’abat-jour. Mon petit doigt me dit qu’ils doivent péter pas mal de blocs de sel en les creusant, car c’est assez friable.

 

Le bloc de sel rose tiédit légèrement lorsque la lampe est allumée pour diffuser des ions négatifs et mille autres bienfaits… Concernant le prix, j’ai payé la mienne aux environs de 30 euros.

 

Attention aux contrefaçons.

 

La petite dame de Nature et découvertes m’a confié qu’il y avait plein de fausses lampes de sel faites en résine, ou en sel de roche, et que bien souvent, si les gens ne voient pas les bienfaits, c’est que c’est une fausse. Elle m’a donc recommandé de faire attention à internet, notamment.

 

Comment sait-on si c’est une vraie lampe de sel ? Elle m’avait donné trois astuces :

 

-C’est un matériau très friable, alors s’il n’y a pas un peu de poudre ou mini-morceaux de sel dans le fond du carton d’emballage, c’est mal barré.

 

-La lumière doit être vraiment tamisée et d’un beau rose saumon. Si tu n’es pas sur un saumon d’Écosse mais sur une lumière vive, tu t’es fait arnaquer. Il existe cependant des lampes de sel de l’Himalaya quasi blanches, la lumière est tout de même tamisée et celles-ci valent un certain prix. Le double voir le triple d’une lampe rose-orange classique.

 

-Si, un jour de pluie par exemple, ta pièce s’avère être humide et ta lampe ne suinte pas, ne serait-ce qu’un tout petit peu, ce n’est pas une lampe de sel.

 

 

 

 

IMG 9683 - Pour voir la vie en rose-saumon bio de première qualité, label rouge.

 

 

 

 

Les bienfaits de la lampe de Beatnik

Si tu es arrivé jusqu’ici, tu devines qu’il va y avoir, comme toujours ici, un peu (beaucoup) de second degré, de blagounettes, mais après tout, science ou pas, placebo ou pas, si ça te fait du bien, où est le mal ? Voici donc les différents bienfaits que l’on présume à la lampe de sel de l’Himalaya, je te dirais à chaque paragraphe si j’ai noté quoi que ce soit, de pleine lune magique, de loup-garou qui aboie moins fort ou de corps au pied qui se transforme en pièces d’or (avis aux porteurs de docs, je vois ton espérance, mais ne croise pas les doigts trop fort tu vas te faire une ampoule, lol, oh ça va hein, ndlr).

 

 

1/ Elle assainirait l’air ambiant de notre pièce.

En éliminant la poussière, la fumée, le pollen et d’autres polluants comme les moisissures. Le sel permet de réduire l’humidité de l’air, et dégage des ions négatifs. Les personnes sujettes à l’asthme, et aux allergies seraient ainsi moins gênées, auraient moins d’irritations au niveau de la gorge et moins de toux.

Je n’ai pas de souci d’allergie ou respiratoire, donc je n’ai pas de retour à ce sujet.

 

 

2/ Elle augmenterait le niveau d’énergie grâce à ses ions négatifs.

Ce qui réduirait le stress et améliorerait le sommeil grâce à une atmosphère plus saine et plus propice à un sommeil réparateur. Cela augmenterait aussi les défenses immunitaires. Bon dans le doute, l’hiver, je suis toujours avec ma vitamine D, C, B12 et zinc, voir mon article ici.

 

Ton fidèle serviteur ayant quasi toujours la patate et dormant comme un bébé, je ne peux rien noter de probant, mais si ça se trouve, l’énergie légendaire de ton fidèle serviteur viendrait peut-être de là… (blagounette, nldr).

 

 

3/ Elle réduirait l’électricité statique dans l’air et le rayonnement électromagnétique.

J’ai en tout cas constaté un truc marrant, quand il fait un temps froid et sec en hiver, j’ai souvent les cheveux électriques. Depuis que j’ai cette lampe (c’est mon deuxième hiver avec, ndlr), à chaque fois que je l’ai allumée le soir, je n’ai plus eu les cheveux électriques. Du tout.

 

La lampe de sel de l’Himalaya permettrait également de diminuer le rayonnement électromagnétique d’objets comme les téléphones portables, les téléviseurs, les ordinateurs et les tablettes. Pour cela, je n’ai pas d’appareil pour mesurer alors je ne peux que hausser les épaules et me dire que sur un malentendu …

 

 

4/ Elle favorise la méditation

Eh bien disons que pour bien méditer (c’est-à-dire te vider la tête et ne penser à rien pendant quelques secondes, minutes ou heures, pour les néophytes, ndlr), il te faut une atmosphère douce et propice, pour cela, oui je valide. La lumière est très agréable car l’ampoule est tamisée par le sel. Cette lampe procure une ambiance relaxante et fort agréable.

 

 

 

 

 

 

 

Voilà ce que je peux te dire sur ma lampe magique en carton mais tout de même en sel, essaies de suivre.

 

En résumé, j’ai une lumière sympa et je n’ai plus les cheveux électriques en hiver. C’est déjà bien. Pour le reste, je te laisse à tes propres constatations, croyances, et effets éventuels sur ta propre personne.

 

Bisous ésotériques 🌜

 

 

 

 

Ps : Non, ça ne guérit pas les ampoules des Dr Marteens, lol.

 

 

IMG 9691 scaled - Pour voir la vie en rose-saumon bio de première qualité, label rouge.

Comments

  1. Danielle
    26 février 2021 / 12 h 28

    En plus de ses bienfaits elle est jolie cette lampe, pas vu en magasin ici ….. la suppression des cheveux electriques exacerbee par le port des bonnets est un super bonus.

    • 26 février 2021 / 13 h 40

      Oui, c’est agréable de ne plus avoir les cheveux électriques. Si j’en ai déjà vu au Urban Outfitters de Somerset par exemple. 🤓✌🏻

  2. Anthéa
    27 février 2021 / 18 h 31

    Trop bien l’ambiguïté entre saumon « miam » et saumon « déco ». Je m’attendais à une recette, et bien non… bien feintée la fille! Une lampe de sel… tu trouves toujours des trucs étonnants! Moi aussi j’adore les points lumineux égayant une pièce: bougies, lampes… et si en plus cette lampe a des bienfaits, ma curiosité ne peut que me dire de l’essayer… et ainsi je pourrais rentrer dans la secte du saumon!

    • 27 février 2021 / 21 h 17

      Tout à fait, les points lumineux égayent une pièce, et la rend ainsi plus agréable à vivre au quotidien 😁✌🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.