Quand la bise fut venue… ou les compléments alimentaires pour l’automne / hiver

 

 

 

 

« L’automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur ».

Albert Camus.

 

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune Padawan

 

 

Pendant que sous les spots brillent de nouveaux despotes, l’hiver arrive, et il est de bon aloi de s’y préparer (tu le sens, le second degré ? ndlr). Et comme disaient nos anciens : mieux vaut prévenir que guérir. Cela vaut pour tout dans la vie, y compris pour la santé. Le trop est l’ennemi du bien aussi, à retenir, car parfois, à vouloir trop bien faire, l’effet peut être délétère au final. Cependant, lorsque vient l’hiver, lumière et moral en baisse, épisodes de stress, ou encore à partir d’un certain âge, il peut être intéressant d’aider l’organisme avec un ou plusieurs compléments alimentaires.

 

Nous voilà rendus aux précautions habituelles, du genre que tu es équipé d’un cerveau et de bon sens, et qu’il va donc de soi qu’avant de tenter quoi que ce soit on demande conseil à son médecin, pharmacien, comptable, prof de catch ; on s’observe soi-même, on apprend à se connaître, pour savoir si à tout hasard on se sent en forme, fatigué, puis pendant la cure éventuelle, on regarde si on se sent mieux. Il est évident que si on a un quelconque effet indésirable on arrête tout et on va voir son médecin ou son pharmacien car non, on ne reste pas avec une chiasse ou un eczéma géant pendant trois semaines. Et puis on s’adapte, même sur la durée. Tu vois moi par exemple, la spiruline, j’en ai pris pendant longtemps, des années et puis un jour, comme ça, je me suis rendue compte que je la supportais mal, un genre de nausée matinale bizarre, du coup j’ai arrêté. Voilà, maintenant qu’on a remis les cerveaux en place, que nous sommes entre adultes responsables, nous pouvons commencer.

 

Tu sais dans les années 80, mes petits camarades de classe et moi nous moquions de ces américains trop bêtes d’avoir mis un chat dans le micro-ondes, et de ce fameux procès parce que ce n’était pas indiqué sur la notice. Jamais à cette époque nous aurions pu croire qu’un jour, en France, nous devrions faire des avertissements de 3 paragraphes, des précautions débiles pour des gens ayant perdu tout bon sens, toute responsabilité, ou tombées dans les vices procéduriers, c’est au choix, A, B ou C. Bref, nous aurions ri à l’époque. Alors je vais me prendre un sacré coup de vieux en te disant et pensant le fameux : C’était mieux avant. Ouille. Place à l’article. 

 

 

 

 

Compléments alimentaires pour l’automne / hiver

Vitamine D. Elle est recommandée, si tu en manques sur ta prise de sang ou si ton médecin ou ton pharmacien estime qu’il est préférable de te supplémenter. Moi qui travaille en intérieur et vit comme un vampire, car dès que je vois un rayon, j’ai attrapé un coup de soleil (un coup d’amour un coup de je t’aime, tu la connais ? ndlr) il est évident de me supplémenter, toute l’année, quelques petites gouttes de vitamine D dans le gosier et ça fait la rue Michel. Elle est hyper importante pour t’aider à fixer ton calcium, certes, mais aussi pour booster tes défenses immunitaires.

Si tu dois en prendre, rappelles-toi juste qu’elle est liposoluble, et que donc il faut la prendre au cours d’un repas où tu mangeras du gras (genre des noix, amandes, du beurre, de la raclette … lol).

 

 

Zinc. C’est l’as des as des défenses immunitaires, notamment passé 60 ans, mais pas que. Un coup de mou, de stress, et notre corps peut vite se déminéraliser avec nos vies modernes. Le professeur Henri Joyeux recommande par exemple 2 gélules par jour de Bi-Orthox (soit 10mg de Zn) ou Oligomax Zinc (10ml, soit 10mg de Zn, à diluer dans un verre d’eau). Ces deux laboratoires sont de grande qualité selon lui.

 

 

Magnésium. Que tu te sentes un peu mou du flanc ou le moral en berne, pense au magnésium. Il t’aidera à te redoner le moral, la forme, ou les deux. Ton pharmacien ou ton médecin saura te renseigner sur le sujet, il est souvent un allié de l’hiver pour les personnes notamment sujettes à la dépression saisonnière. Si c’est ton cas, ou si tu es sensible à la baisse de luminosité, tu peux aussi aller voir cet article.

 

 

Vitamine C. Bon celle-là, tu la connais mieux que moi. Je ne me supplémente pas en vitamine C car je suis une dingue de kiwis, d’agrumes, de pousses d’épinards, poivrons, persil, myrtilles … Suivant les saisons, je me fais des orgies des fruits et légumes crus du moment. Si tu ne manges pas beaucoup de fruits, de baies, il pourrait être intéressant de songer à un peu d’acérola par exemple, à la fin de l’hiver, quand l’organisme commence à être fatigué du froid et du manque de lumière. Et pour info, si tu manques de fer, la vitamine C t’aidera à le remonter, donc toujours associer la vitamine C avec tes aliments riches en fer si tu en manques.

 

 

B12. La B12 pour les végétariens et végétaliens, c’est toute l’année. Mais pour les omnivores, il peut être utile d’en parler à son médecin. En effet, avec nos vies modernes, la B12 est en voie de disparition dans la nature, si bien que les animaux d’élevage sont eux-mêmes supplémentés, pour ensuite supplémenter les omnivores lorsqu’ils les mangent, d’où la possible déperdition et le possible manque de B12, tu me suis ? Pour plus d’info, je te réfère à cet article. En outre, en cas de carence en fer, il peut être intéressant de se la faire doser, car un manque de B12 t’empêchera de remonter ton fer.

 

 

Propolis / gelée royale / Miel local de ta région. Les abeilles sont les alliées de la santé humaine depuis des siècles. En cas de mal de gorge, que ce soit parce que j’ai couru toute nue dans les montagnes ou parce que j’ai trop chanté, je me soigne avec la propolis noire de Ballot-Flurin. Ça arrache, mais c’est efficace. Et après ça, tu penses à mettre un slip en laine pour aller te balader, ou tu arrêtes de faire les mêmes notes qu’Axl Rose. Des cures de gelée royale, j’en fais quelques fois en fin d’hiver si j’ai un petit coup de fatigue, ou s’il y a plein de gens autour de moi qui ont la gastro, histoire qu’on ne se retrouve pas tous en pénurie de PQ dans ma ville.

 

 

Eau de Quinton. En isotonic, elle a le bénéfice premier de reminéraliser l’organisme. Accroche-toi à ton slip, ça a littéralement le goût d’eau de mer, puisque c’en est. Je te renvoie à tes recherches, elle aurait de multiples autres bénéfices mais lorsque j’en fais une cure d’un mois à raison d’une ampoule par jour, c’est vraiment pour reminéraliser mon organisme, quand je sens que j’ai le cheveu un peu plus terne que d’habitude, ou un petit coup de mou.

 

 

Alimentation anti inflammatoire et de saison. Dame nature a tout prévu pour nous donner tout ce qu’il faut pour passer l’hiver au mieux. Il suffit donc de manger local, de saison, cru et/ou peu cuit, bref, au fond, c’est simple de vivre en santé. Je te renvoie à mon article ici pour connaitre un peu mieux le sujet de l’alimentation anti inflammatoire.

 

 

 

 

Compléments de bonne humeur

Le mental est aussi important que le physique, surtout en cette période anxiogène.

 

Oui, il n’y a pas que l’alimentation dans la vie. On a parlé plus haut de stress par exemple, pour cela, il est important de prendre soin de soi, et surtout en hiver. Un bon bouquin, de la musique, un bain chaud, un thé, une bougie, une sieste un dimanche après midi, une partie d’échecs avec ton meilleur ami ou un puzzle seul au coin du feu, tout est bon du moment que cela te correspond. Planter des fleurs d’hiver et des perce-neige en espérant les voir sortir au printemps est pour ma part, mon activité de ce week-end, sans oublier le voile d’hivernage sur le citronnier.

 

Pour descendre ton niveau de stress, il y a aussi la médiation. Cela prend 5 minutes par jour et c’est hyper efficace, ou le yoga ou encore les techniques de respiration en conscience. Tu as juste à trouver la technique qui t’ira le mieux, mais si tu n’y crois pas, voici un petit défi. Prends ton pouls, oui maintenant, de suite, et note-le. Respire ensuite de la manière suivante : une inspiration de cinq secondes, cinq secondes de pause, une expiration de cinq secondes, cinq secondes de pause, le tout répété cinq fois. Mesure ton pouls à nouveau. Oui, je sais, ça marche. À faire à chaque fois que tu te sens un peu stressé, énervé…

 

 

 

 

Et avec ça, si tu n’est pas aussi zen et en santé qu’un moine tibétain, j’arrête les kiwis !

 

Bisous vitaminés 🥝

 

 

 

 

 

 

 

Source : La dernière conférence du Pr Henri Joyeux, ainsi que celle d’il y a un mois.

 

 

 

IMG 8765 jpg scaled - Quand la bise fut venue... ou les compléments alimentaires pour l'automne / hiver

Comments

  1. 5 novembre 2020 / 18 h 52

    L’eau de quinton je ne connaissais pas …… en aurais besoin, cheveux ternes et coup de mou ……

    • 5 novembre 2020 / 19 h 32

      Et je crois même que ça vient de Bretagne, à vérifier .. 😁✌🏻

  2. Anthéa
    10 novembre 2020 / 8 h 01

    Des conseils pour bien passer l’hiver c’est toujours bon à prendre. Moi, je suis les tiens depuis le début de ton blog et je ne regrette pas. J’ai la pêche et moins de problèmes saisonniers. Coup de blues ou pas, je prends le temps de me concocter des petits moments de plaisir, c’est un rituel que j’adore. Merciiii… !

  3. Rens 33
    12 novembre 2020 / 4 h 54

    If you want to use the photo it would also be good to check with the artist beforehand in case it is subject to copyright. Best wishes.

    • 13 novembre 2020 / 14 h 00

      I am the artist who took this photograph. I take all the pictures in here, in chillbycaro.com, all the copyrights are exclusively mine, and only mine. For the rares times (4, since the beginning of the blog) where I use a picture from one of my colleagues, I say it, and put the link below of the photograph, website and name, in a very explicit way. Always. Thank you for your concern.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.