Vanille, banane et tonka.

 

 

 

« Le parfum d’une femme en dit plus sur elle que son écriture »

Christian Dior.

 

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune Padawan

 

 

Comme promis, voici le tome 2 de cette mini-série sur les parfums, à savoir ma sélection pour l’automne et l’hiver. Je fais partie des gens qui ont tendance à avoir du mal lors qu’un « parfum » devient « odeur ». La tête en doliprane, tu connais ? Alors, pour la saison froide,  je cherche la rondeur et la chaleur dans des jus aux notes de bergamote, d’agrume, d’orange, mais aussi de rose et de fleurs blanches. Pas facile, mais les parfumeurs aimant le défi, nous avons aujourd’hui un très beau panel de créations à notre disposition ; il ne reste plus qu’à sentir, pour voir si la magie opère.

 

Pas de notes orientales ici, donc, mais tout de même une ou deux surprises, comme un parfum mythique à la senteur de banane. Suspens. Toutefois, petite anecdote, ne crions pas à l’odeur orientale, car elle est parfois bien utile même pour les amateurs de Cologne : Sais-tu que l’on fait tenir le sillon de certains jus avec quelques gouttes de patchouli dans la formule ? Jamais tu ne le sentiras, mais ta Cologne restera sur ta peau jusqu’au bout de la nuit.

 

 

Mon parfum signature et mes deux chouchous dont je t’ai parlé dans le premier article sur mes parfums de printemps-été sont évidemment portés en automne-hiver, si tu veux les revoir, tu sais où cliquer (ici). Place à la sélection automne-hiver.

 

 

 

 

IMG 1620 3 scaled - Vanille, banane et tonka.

 

 

 

 

Les blancs et le mythique

Santal Blanc – Serge Lutens.

Ce parfum fait partie de la collection « politesse » de ce parfumeur. Il y a très peu de parfums que j’aime de lui, trois pour être exact, mais sache que le Serge donne plutôt dans le parfum à caractère, voir oriental, alors ne sois pas étonné que la dame aux agrumes ne sois pas folle de Lutens.

Les parfums de la gamme politesse sont, comme son nom l’indique, des parfums qui ne donnent pas mal au crâne aux autres, lol. Allez, un peu d’humour, ho, ho, ho. Il le définit comme un « cristal poivré (qui) révèle son infinie douceur sur un doux fond boisé », mon appréciation personnelle est que sa note de fond est plus un santal moderne qu’un poivré. Dans tous les cas, Santal Blanc est doux, un « petit sent bon » élégant, un parfum blanc qui a une senteur de propre, de fleurs blanches avec une pointe de santal pour faire en sorte qu’il t’accompagne toute la journée, ou jusqu’au bout de la nuit. Il te réchauffe en étant frais, est tenace en restant doux, pour toutes ses contradictions et pour son doux fond boisé, je le porte avec plaisir en automne-hiver, et pour tous ses contrastes et sa complexité, c’est mon parfum lorsque je suis en mode séductrice, lol. Voilà tu sais tout.

Notes : Santal, Angélique, Baies roses.

 

 

Do Son – Diptyque.

Ce parfum, c’est la côte Corse, Sicilienne ou la Calabre en hiver. Un après midi de lecture au soleil adossé à un oranger, face à la mer. Pourtant, le mec qui a créé ce parfum passait ses étés à Do Son, dans la baie d’Ha Long ; comme quoi, une même effluve peut évoquer des souvenirs bien différents pour chacun d’entre nous, et c’est ce qui en fait sa magie. La tubéreuse apporte des notes blanches et des senteurs de propre à ce parfum divin.

Notes : Tubéreuse, Fleur d’oranger, Jasmin, Accord marin.

 

 

Bana Banana – L’artisan Parfumeur. Le mythique.

Quand j’ai su que l’artisan parfumeur sortait « un nouveau parfum à la banane » en 2019, cela m’a tout de suite rappelé la première fragrance de la maison, qui était justement un parfum à la banane. En effet, Jean Laporte avait créé ce tout premier jus pour aller avec un costume de banane. Non, ne me demande pas ce que cet homme faisait de ces soirées.

Ce parfum mythique était devenu une légende puisque jamais commercialisé, ce fut donc une grande joie de pouvoir sentir une nouvelle version, et de tomber sous le charme de ce parfum qui sent la banane, … sans banane dedans. Oui, ils sont comme ça les parfumeurs, ils aiment le défi, ce sont de vrais petits magiciens. Ainsi, ce sont les feuilles de violettes un peu amères et la fleur de muscade légèrement âpre qui créent l’effet « peau de banane ».

Et pour la petite anecdote des passionnés de Nez, ce parfum a été créé par Céline Ellena, la fille de Jean-Claude. CQFD.

Notes : Babafigue, Fève tonka, Jasmin.

 

 

 

 

IMG 1625 scaled - Vanille, banane et tonka.

 

 

 

 

Les chauds

Vanilla Diorama – Collection de la Maison Christian Dior.
Ce parfum est sorti il y a deux mois, et j’en suis déjà folle. J’adore la vanille, mais la vraie. Le parfum de la gousse de vanille de Madagascar lorsque tu viens de la fendre en deux, fière, boisée, mais jamais sucrée. Nous y avons des accents de rhum et un poil de patchouli sans pour autant que votre fidèle serviteur s’enfuie en criant à l’odeur orientale parce que François Demachy a eu la bonne idée d’y apporter de fraîches notes hespéridées. Une note de fond cacaotée finit le sillage de cette merveilleuse gousse noble et généreuse. On peut donc dire que le parfum tient bien, mais sans être entêtant, qu’il est chaud et généreux, sans jamais être oriental ou sucré. C’est le parfum le plus chaud que je possède et sur moi, en fin de journée, il sent la fève de cacao uniquement, un bonheur.

 

Notes : Vanille, Orange, Cacao (Cardamome et Santal).

 

 

N°5 – Chanel.

Si je te dis « fleuri chaud », que tu aies 80, 60, 40 ou 20 ans, il y a forcément dans ta liste le numéro 5 de Chanel.
Fragrance fleurie-aldéhydée, ce parfum te rappelle à la fois, ton arrière-grand-mère, ta grand-mère, ta mère, toi-même, et peut-être même ta fille. Madame Chanel voulait « un parfum de femme à odeur de femme », je pense qu’elle n’aurait pas pu mieux choisir, tant ce parfum créé en 1921 plait à tous les âges. Créé par Ernest Beaux, Gabrielle Chanel sélectionna le cinquième jus proposé et garda ainsi ce chiffre comme nom pour ce parfum mythique, le N°5.
Ce bouquet floral composé autour de la rose de mai et du jasmin est égayé en tête par les notes héspéridées. Les aldéhydes lui confèrent une présence unique, et la touche moelleuse de vanille, un sillage divinement sensuel.
Notes : Rose de mai, Jasmin, Hespéride, Vanille.

 

 

Gisou, parfum éponyme de la marque capillaire du même nom.

Alors attention la triche de la honte de la triche. Ceci est un parfum pour les cheveux, qui va avec le shampooing et les soins capillaires de la même marque, mais je suis tombée tellement love de cette fragrance miellée, florale, généreuse, mais pas sucrée que je l’utilise parfois comme parfum classique. Ça sent quoi ? Eh bien, ça sent les produits Gisou, lol.

Plus sérieusement, la créatrice de la marque Gisou, Negin Mirsalehi, Néerlandaise d’origine Iranienne, a un papa apiculteur. Elle met donc du miel dans tous ces produits, son parfum sent donc le miel et les fleurs. Un combo gagnant pour attirer les abeilles, que je trouve féminin, joyeux, rond et gourmand sans être sucré, comme toujours.

Notes : Miel, Rose, Lys.

 

 

 

 

IMG 1632 scaled - Vanille, banane et tonka.

 

 

 

 

Les Cologne d’hiver

Et la nature est bien faite, puisque chez les agrumes, en hiver, la fleur estivale laisse place au fruit. Place donc aux Cologne fruitées, et à l’heure du thé.

 

Aqua Allegoria, Ginger Piccante – Guerlain.

En tant qu’Aqua Allegoria, nous restons sur le même fil rouge : la bergamote. Nous sommes donc toujours sur une Cologne, mais nous nageons dans la rose et le gingembre légèrement sucré, avec une touche de fruité. La dominante épicée se marie très bien à la rose et le cèdre lui permet une rondeur qui fera aussi tenir ce parfum des heures durant. Enfin une Cologne qui a du caractère pour celles qui me disent souvent que ces dernières sont insipides pour leurs nez. Ginger Piccante plaira autant à la jeune fille espiègle, Doc Martens et pull à paillettes à la recherche d’une rose de caractère, qu’à la femme fatale, talons hauts et bouche rouge qui n’a pas envie de s’alourdir d’effluves orientales.

Notes : Gingembre frais, Gingembre confit, Rose, Cèdre.

 

 

Lùa – Le Parfum Citoyen.

Ce parfum est une création du Parfum Citoyen x Marie Lopez, une influenceuse française. Il est fabriqué en France, et les ingrédients sont sourcés. Si tu souhaitais un parfum engagé, ne cherche plus, il est éco-conçu en circuits-courts et tout le toutim, je te laisse aller voir le lien en cliquant ci-dessus si tu souhaites en savoir un peu plus. Lorsque j’ai entendu « fleur d’oranger », je n’ai pas pu résister, mais avec la crainte de tomber dans ce que j’appelle « le parfum cul-cul », c’est-à-dire un parfum trop facile, sans subtilité, qui ne tient pas et qui n’a pas de signature. Eh bien que ce soit clair, c’est tout le contraire.

C’est un hespéridé floral musqué. Aux premières notes, nous sommes sur une Cologne, bergamote et mandarine, nous partons ensuite sur de la rose et du jasmin, pour finir sur une note de fond ambrée, grâce à l’ambre musquée. Un merveilleux parfum hespéridé d’automne-hiver comme je les aime, je suis contente d’être passée sur mes a priori et de l’avoir découvert.

Notes : Mandarine, Bergamote, Jasmin, Rose, Santal, Ylang-ylang.

 

 

Earl Grey & Cucumber – Jo Malone.

Quelle est la particularité du thé Earl Grey ? La bergamote, oeuf corse. Ce parfum est donc une merveille de fraicheur, bergamote et concombre, mais puisqu’il possède un fond sucré de cire d’abeille, de vanille et de musc, c’est ma Cologne d’hiver attitrée. Elle a une rondeur qui réconforte à la saison froide, tout en apportant le dynamisme et la joie que j’aime tant dans les Eaux de Cologne. Tout est dit, ce jus est une merveille.
Notes : Bergamote, Concombre, Cire d’Abeille.

 

 

 

 

Voilà, comme je t’avais prévenu, il ne fallait pas me lancer dans les parfums, lol. En espérant t’avoir fait découvrir quelques fragrances ou rappelé à ton bon souvenir une vieille bouteille oubliée dans un coin de ta salle de bains, ce sont les meilleures, car ses effluves nous rappellent toujours de doux souvenirs ! Passe une belle fin de semaine ou long week-end, et à jeudi prochain.

 

 

 

 

 

 

Salutations ambrées 🍂

 

 

 

 

 

Recommandations littéraires : Parfums – Philippe Claudel, 2014 – Ed. Le Livre de Poche (essai).

 

IMG 1637 - Vanille, banane et tonka.

Aucune coccinelle n’a été gênée par ce photoshoot, lol. La jolie est repartie sur son balcon avec sa plante, qui grâce à elle ne compte plus aucun puceron. Magie de la nature.

Comments

  1. Anthéa
    12 novembre 2021 / 10 h 40

    Comme je le disais dans le tome 1, je change de parfum selon le temps et le moral. Je n’ai pas de parfum attitré car j’aime essayer diverses compositions et ainsi découvrir de nouveaux talents.

    Tes sélections sont appétissantes avec ces notes fruitées et épicées. Tu les présentes avec tant d’amour que cela me donnent envie de les tester cet hiver. Merci pour cette recherche de petits trésors de plaisir qui vont me permettre de voyager à travers ces senteurs.

    • 12 novembre 2021 / 16 h 16

      Avec plaisir, et ravie de t’avoir fait un peu voyager olfactivement 😁✌️

  2. Danielle
    12 novembre 2021 / 13 h 14

    Comme toi j’aime les agrumes. L’artisan parfumeur restera mon prefere. Je connaissais pas celui de la banane … un costume de bananes hummmmm un peu josephine baker sur les bords le monsieur. Jamais pu accrocher a Lutens ni a diptyque.

    • 12 novembre 2021 / 16 h 20

      Nous avons donc la même passion pour l’Artisan 😁✌️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.