As-tu toujours foi(e) en toi ? Ou petit topo sur cet organe essentiel à ta santé.

 

 

 

 

Il était une fois une marchande de foie qui vendait du foie dans la ville de Foix,
Elle se dit ma foi c’est la première fois et la dernière fois que je vends du foie dans la ville de Foix.
Auteur inconnu.

 

 

 

Salut mon petit Padawan, j’espère que tu n’as pas trop les foies car cet article va envoyer ! (badoum tsssss! Ndlr.)

 

 

Pour faire suite à mon article sur l’intestin et celui sur l’alimentation anti-inflammatoire, nous allons maintenant aborder un organe qui vaut son pesant d’or sur ta santé puisque qu’il est aussi l’un des plus importants de ton petit corps, un de ceux que tu dois aussi choyer le plus, si tu veux que tout se passe bien : Le foie.

 

 

Le foie ça sert à quoi ?

«Il opère des modifications sur l’organisme qui ont pour objectifs principaux :

 

– La synthèse de la plupart des protéines du sang.

 

– La production de la bile.

 

– Le stockage et la répartition des nutriments issus de la digestion en métabolisant les glucides et les lipides : Les glucides (glucose, fructose, galactose) sont transformés en glycogènes et stockés au sein des hépatocytes. En fonction des besoins de l’organisme, le foie retransforme ensuite ce glycogène en glucose, et le libère dans la circulation sanguine.
Les lipides parvenant au foie sont transformés en triglycérides et stockés dans les cellules hépatiques.

 

– La dégradation des substances toxiques dans notre corps : Certaines substances qui arrivent au foie sont toxiques pour l’organisme : le rôle du foie est de dégrader ces substances en produits non-toxiques.
Par exemple l’alcool (éthanol) ingéré parvient aussi pour l’essentiel jusqu’au foie. Absorbé par les cellules hépatiques, il est transformé en acétaldéhyde puis en acétate. Mais l’éthanol et l’acétaldéhyde ont un effet toxique sur les cellules hépatiques : elles possèdent des propriétés chimiques qui perturbent gravement leur fonctionnement.»

 

Source : Centre Hépato-Biliaire – Hôpital Universitaire Paul Brousse – Villejuif (94).
http://www.centre-hepato-biliaire.org/maladies-foie/fonctions-hepatiques.html

 

Or aujourd’hui, notre foie est plus que malmené et cela peut nous conduire à la maladie.
Repas trop copieux, alcool, additifs alimentaires, pesticides, pollution, stress, sédentarité, alimentation moderne non adaptée à notre corps d’humain fait pour se balader à poil dans la forêt (libre à toi d’écouter ton instinct naturel, mais envoie-nous une photo !).

 

En effet la maladie dite du « foie gras », appelée par son nom savant « stéatose hépatique », « NAFLD »,  « NASH », ou enfin « maladie de l’abus de sodas » n’est pas déclenchée que par l’abus d’alcool mais également par l’abus de gras ou de sucre et la sédentarité.
La stéatose hépatique résulte de l’accumulation de graisses dans les cellules du foie. En effet, les tissus graisseux s’accumulent lentement dans le foie lorsqu’une personne excède la quantité de graisses que son corps peut traiter. Une stéatose hépatique simple (environ 5% de graisse dans le foie) peut être un état entièrement bénin et n’entraîne habituellement pas de lésions au foie. Cependant, une fois qu’il y a accumulation de graisses simples, le foie devient vulnérable à des lésions ultérieures qui peuvent entraîner de l’inflammation et une cicatrisation du foie. Et cela peut évoluer vers fibrose, cirrhose et cancer du foie.
Alors il faut réagir.

 

 

La détox du foie, c’est une connerie ou c’est une connerie ? (ou une mode ? Ou une connerie de mode ??)

Accroche-toi bien à ton slip car le seul moment où tu liras sur ce blog que « non, la détox n’est pas une connerie », c’est dans cet article précisément.
Oui on peut se détoxifier le foie car oui il peut vraiment être intoxiqué par notre mode de vie. Oui tu peux faire en sorte de changer la donne et te « refaire un foie tout neuf ».
Sachant qu’une cellule de foie vit entre 300 et 500 jours, on va dire que si tu changes de mode de vie pendant un an tu repars avec un foie tout neuf. Environ grosso modo hein.

 

On ne fait pas de médecine ici mais tu de dois pas être sans savoir qu’un malade de cirrhose qui se fait retirer une partie de son foie malade voit celui-ci repousser et reprendre sa taille initiale après un laps de temps par exemple, c’est le capital régénératif le plus connu alors jouons-en.

 

Cet organe peut donc se reconstituer de manière saine (ou pas).
À toi de décider de sortir du coté obscur de la force  : Faire fi des mauvais habitudes pour t’en forger de nouvelles, te façonner une santé de fou, mettre le feu et ne plus avoir les foies (fa fe fi fo fu, ou presque ndlr).

 

 

C’est comment qu’on fait pour prendre soin de son foie ??

Attention surprise : En adoptant une alimentation anti-inflammatoire pardi ! (mamie-tisane fait son retour). Cet article te donnera toutes les clés générales sur ce sujet simple mais tellement efficace sur ta santé globale. Tout ton corps te remerciera de ces nouvelles habitudes alimentaires.

 

 

Ensuite il y a la détox, attention ce qui va suivre ne vas pas te plaire mais c’est bougrement efficace (oui j’ai dit bougrement, et je reprends un coup de verveine) :
Une monodiète de pommes pendant 3 jours (3 jours de pommes, puis 3 jours végétalien).
Durant 3 jours, manger des pommes à la place des repas, et boire de la tisane au thym (voir les écrits d’Erwann Menthéour, ancien sportif de haut niveau, à ce sujet, ainsi que les nombreuses études allemandes et canadiennes ayant applaudi les effets du jeûne, du jeûne intermittent et des monodiètes sur la santé).
Puis le matin du 4e jour, reprendre une alimentation légère, sans gluten, sans protéine animale, à base de fruits, légumes, riz, huiles saines (type colza, olive…) en petite quantité et oléagineux pendant les 3 jours suivants.
A partir du 7e jour on peut réintroduire le gluten, les légumineuses ou les protéines animales pour ceux qui en mangent.
Essaie une foie (ha ha) dans ta vie et tu ne vas pas en revenir.
Je fais ceci 4 fois par an, à chaque changement de saison, pour repartir du bon pied, et je me sens légère, en forme, une patate monumentale, un moral d’acier et (accessoirement) le ventre plus plat que plat. Avant de juger, il faut essayer 😉
Une vraie cure de santé pour l’organisme en général et le foie en particulier.

 

 

– Les aliments anti-inflammatoires (sans pesticide ou BIO) particulièrement excellents pour le foie :

 

Le citron. ½ citron (pour les moins de 70kg, ou 1 citron entier pour les autres) pressé à jeun tous les matins dans un verre d’eau tiède, 15 minutes avant d’absorber quoi que ce soit d’autre (tu n’as qu’à aller prendre ta douche pendant ce temps. Mais non tu ne sens pas le coyote, c’est le temps que le citron agisse !! Tu sens bon comme la rosée fraiche du matin sur un lit de lavande, pour te dire ! Allez va prendre une douche ! Haha !).

 

Le radis noir. C’est un des légumes les plus puissants pour la détox du foie, avec son copain qui arrive ci-dessous… Si tu veux ma super recette de soupe de radis noir voici le lien. Le radis noir est un puissant détoxifiant du foie. Il contribue à le drainer et il favorise la production de bile, permettant une meilleure élimination des toxines.

 

Le magic fenouil. (frais, en jus, en tisane ou les trois mon général !) Tu peux te faire un petit jus si tu as un extracteur, investissement que je te conseille pour ta santé (investis dans ta santé, elle n’a pas de prix, ton corps et ton mental t’en remercieront, ndlr).

Recette du jus : 1 fenouil, 1 citron (avec la peau oui oui ),  une pomme et un morceau de gingembre et de curcuma frais. C’est bon, frais et …. ton foie en sera ravi, dès le premier jus tu vas le sentir.

 

La pomme. Les pectines et autres composants de la pomme participent efficacement à l’élimination des toxines qui se trouvent dans l’appareil digestif. Cette tâche facilite le travail de nettoyage du foie.

 

L’avocat. Les japonais ont découvert que la chair d’avocat contient des principes actifs protégeant la glande hépatique de toutes sortes d’agressions. C’est un bon gars l’avocat, il a du bon gras.

 

L’artichaut. Pour le foie spécifiquement on parle des feuilles de l’artichaut. Elles stimulent la sécrétion biliaire et pépère ton foie est tout content.

 

L’ail. Encore lui, évidement. L’ail est composé d’une grande quantité d’allicine et de sélénium, qui s’avèrent très efficaces pour nettoyer le foie.

 

La betterave. Super aliment par nature, il ravira ton foie de ses vertues nettoyantes et detoxifiantes, car elle accélère les fonctions hépatiques.

 

Le dieu curcuma. Encore lui, il est partout ! Il a un effet hépato-protecteur reconnu. Et oui il est bon pour tout on a dit !

 

Le gingembre. Où il y a curcuma, le gingembre n’est jamais loin. Tout pareil : use et abuse du gingembre ton foie (et ton conjoint…) en sera content. Il renforce l’immunité et améliore la digestion.

 

Le pamplemousse. C’est un fruit riche en vitamine C et antioxydants. Il accroît la capacité naturelle du foie à éliminer les toxines.

 

Les noix. Les noix contiennent des niveaux élevés de L-arginine, glutathion et des oméga-3 qui aident à détoxifier le foie.

 

Le chardon marie. La silymarine que renferme le chardon-Marie est l’une des substances hépatoprotectrices les plus puissantes.

 

 

– Boire des tisanes de fenouil, chardon-marie, bardane : car en plus des vertues reconnues de ces plantes, hydrater son organisme va aider le processus.

 

 

– Le sport. Aidons notre foie à éliminer les toxines et plus encore, car notre corps en général est fait pour bouger. Être sédentaire est contre nature, il faut revenir à nos instincts naturels (courir à poil dans la forêt n’est pas une obligation bien sûr, sauf si tu as perdu un pari avec moi).

Accorde-toi au moins 30 min de marche rapide par jour, trouve un pote, un collègue, ta musique ou ton podcast préféré et va te dégourdir les jambes. C’est le minimum.
L’idéal sur une semaine type, c’est 30 min de marche par jour et une activité sportive 3 fois par semaine (choisis la ou les activités qui te font plaisir, ça peut être 1h de natation, 1h de marche, 1h de vélo, ou 1h de yoga, 1h de muscu, 1h de Tai-chi, le tout à ton rythme et à ton niveau, on est pas aux J.O … ou 1h de sport en chambre pourquoi pas ?! Ou mets toi à la danse péruvienne ! (ça existe ça ? Sans doute…)

 

 

– Faire des jeûnes réguliers pour reposer ton foie : Par exemple de temps en temps ne pas manger entre 19h et 9h (jeûne de nuit, plus facile pour les jeunes Padawans au mental intrépide). Essayer de faire un jour de jeûne par semaine (par exemple ne pas manger le dimanche). Non on en meurt pas et on n’a pas de carences. C’est notre essence même d’homo Sapiens Sapiens. Nous sommes fait pour parcourir des kilomètres et ne pas trouver de la nourriture tous les jours. A l’époque les supermarchés n’étaient pas faciles d’accès, les micro-ondes non plus. Lol.

 

 

– Être à l’écoute de son corps : On pose la fourchette quand on n’a plus faim. Même si l’assiette n’est pas finie. Si tu n’es pas sûr de ne plus avoir faim tu attends 10 min, c’est à peu près le temps qu’il nous faut pour que les hormones de la satiété nous parviennent.
Quand on étaient petits on étaient encouragés à finir nos assiettes, à avoir un appétit d’ogre et c’est dommage car on est naturellement programmés pour nous nourrir à satiété. Avec les années, à force de manger plus que d’appétit, l’estomac s’élargit et beaucoup d’entre nous perdent leur sensations de satiété et mangent au delà de leur faim. On n’en veut pas à nos parents qui pensaient bien faire mais c’est là qu’arrive le surpoids.
Il faut donc réapprendre à récupérer ces sensations naturelles qui nous sont vitales pour notre santé. Ça prend du temps et de la patience de les retrouver mais le jeu en vaut la chandelle.

Et ton petit foie tout mignon t’en remerciera.

 

 

Bon voilà si avec tout ça tu n’as pas un foie tout neuf, je rends mon tablier !

 

Bisous détox.

 

23 As tu toujours foie en toi  - As-tu toujours foi(e) en toi ? Ou petit topo sur cet organe essentiel à ta santé.

Jus fenouil, citron, pomme, gingembre, curcuma à extracteur de jus Hurom.

Comments

  1. FORESTIER
    16 Mars 2018 / 8 h 45

    Super comme d’habitude, dis voir Madame tu pourrais faire diététicienne 😉
    Sinon perso le citron le matin c’est ok pour moi tous les matins, toutefois y’a t’il une limite dans la durée, je pensais à une cure 2 à 3 fois par an.

    Je t’embrasse,

    A bientôt de te lire.

    • 17 Mars 2018 / 15 h 27

      Coucou, merci pour ton retour 🤗
      Pour le citron certains le font en continu, moi je suis plutôt adepte de la cure d’un mois 4 fois par an après la monodiète et de laisser le corps gérer le reste du temps.
      Je pense qu’il faut faire comme on le sent, selon son besoin propre, écouter son corps et voir si on en ressens la nécessité ou non. Bisous.
      A jeudi prochain !

  2. danielle shifman
    16 Mars 2018 / 11 h 15

    j’ai deja essaye detox radis noir ……. pas pour moi .. par contre citron oui, fenouil…… oui oui oui …. connais pas le chardon marie, je ne sais pas si ca se trouve aux eu …..

    mon grand pere deja tres branche detox etait un grand adepte du citron et des pommes comme cure ……

    par contre non pas de photo de moi dans la foret ..

    j’attend toujours le blog avec impatience ….

    • 17 Mars 2018 / 15 h 20

      Le chardon marie oui ça doit pouvoir se trouver en tisane aux USA, ils ont tellement de choix sur Iherb et compagnie…
      Tu sais ce qu’on dit : pas de photo = un apéro ! 😂
      merci pour ton retour ça fait plaisir de voir que le rendez-vous du jeudi est attendu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *