De la bombe dans tes oreilles.

 

 

 

 

 

« AC/DC est la réunion de cinq mecs affreux. Et quand on est aussi laid que nous, mieux vaut avoir du talent ».

Angus young.

 

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune Padawan

 

 

En ces temps moroses que je ne vais pas décrire au risque de te péter encore plus le moral, on a tous compris les délires d’actualité auxquels je fais allusion ; en ces temps moroses, disais-je, il est temps de ressortir ma parade remonte-moral, pour que tu puisses passer une rentrée dans la joie et la bonne humeur.

 

Déjà, dans la rubrique « Bien-être », surtout si tu remontes aux premiers articles, tu disposes de nombreux billets remonte-moral, comme celui-cicelui-là, ou outils pour garder la pêche quand les jours raccourcissent comme celui-ici.

 

Et puis, il y a une autre astuce pour voir la vie en rose, même quand tout te semble gris, une astuce bien connue des amateurs de rock n’roll, c’est celle qui consiste à écouter et à chanter un album d’AC/DC. N’importe lequel fera l’affaire, celui qui te tente le plus sera parfait. Une demi-heure d’AC/DC et te voilà refait pour la journée. Ne ris pas si tu ne l’as pas déjà fait, tu risquerais d’être surpris de la bonne humeur et de l’énergie qui se dégage de toi après ce moment de chansonnette. Très surpris, même.

 

Allez, sans plus tarder, l’opération « moral au beau fixe » est lancée, et pour cela, j’invite sur ce blog l’un groupes et l’un des albums les plus mythiques du milieu des 70’s : TNT, d’AC/DC.

 

 

 

 

ACDC - De la bombe dans tes oreilles.

1er shoot d’AC/DC au Royaume-Uni, en 1976. Photocrédit : Martyn Goddard.

 

 

 

 

AC / DC, les débuts

Nés à Glasgow en Écosse, les frères Malcolm et Angus Young ont commencé à jouer de la guitare à l’adolescence juste après leur déménagement en Australie en 1963, prenant modèle sur leur grand frère, George.

 

Juste après avoir rejoint un premier groupe en 1971, Malcolm décide de créer un premier groupe en 1973, avec Dave Evans au chant, Larry Van Kriedt à la guitare basse, Colin Burgess à la batterie et sera rejoint dans la foulée par son frère Angus. Le sigle « AC/DC » sur la machine à coudre de la sœur de Malcolm, George et Angus lui a donné l’idée de l’adopter comme nom de groupe. AC/DC est le sigle pour alternating current/direct current, soit, en français, « courant alternatif/courant continu ». Les frères Young ont estimé que ce nom symboliserait l’énergie brute du groupe.

 

La formation reste instable en ce qui concerne la basse et la batterie, même après avoir joué pour la première fois en public en décembre 1973. En effet, trois bassistes et cinq batteurs se succèdent.

 

Par ailleurs, Dave Evans ne s’entendant pas avec certains autres membres du groupe, il sera remplacé par un ami de leur grand frère George, le Mythique Bon Scott – lui aussi né en Écosse et vivant en Australie – et ce, jusqu’à sa mort en 1980 où il sera remplacé par le chanteur actuel, Brian Johnson.

 

En novembre 1974, ils enregistrent leur premier album studio en 10 jours, High Voltage, avec Malcolm Young à la guitare rythmique, Angus Young à la guitare solo, Bon Scott au chant, George Young à la basse, et Tony Currenti à la batterie. Il sort en février 1975, uniquement en Australie où il rencontre un franc succès les amenant à faire une tournée dans tout le pays.

 

Depuis l’enregistrement de ce premier album et à la suite de plusieurs changements, sont finalement recrutés Phil Rudd à la batterie et Mark Evans à la basse.

 

En 1975, ils composent le single It’s a Long Way to the Top (If You Wanna Rock ‘n’ Roll), qui devient leur « hymne » du moment, repris par de nombreuses radios d’Australie, et qui apparaîtra dans leur second album studio, nommé T.N.T.

 

 

 

 

83D4B7EE 840F 44DF 9344 015A01A242A5 scaled - De la bombe dans tes oreilles.

Vinyle Néo-Zélandais de 1981.

 

 

 

 

T.N.T

C’est le deuxième album du groupe, sorti en décembre 1975 en Australie. Cet album n’est sorti qu’en Océanie, mais on peut en retrouver les titres sur d’autres opus qui sont sortis par la suite : sept chansons sont présentes sur la version internationale de High Voltage (1976), une sur Dirty Deeds Done Dirt Cheap et une sur l’album Volts du coffret Bonfire.

 

Nota : Tu l’auras compris, mon vinyle présenté en photos d’illustrations est un collector venu de Nouvelle-Zélande qui date de 1981, trouvé sur une petite brocante dans le Michigan. Je n’en revenais pas. Ne jamais sous-estimer le vide grenier, cher Padawan.

 

Cet album de neuf titres, dont une reprise de Chuck Berry, est celui qui les a conduits à une plus grande notoriété, à dépasser les frontières océaniques pour se faire connaître en Europe, si bien que High Voltage, leur premier opus, sortira également en Europe, puis un peu plus tard dans le monde et aux USA dans une version internationale (sous forme d’une compilation de leurs deux premiers albums, ndlr). À partir de cet instant, leur musique s’arrachera partout à travers le monde.

 

On est donc à un moment charnière du groupe, qui, s’ils n’avaient pas sorti cet opus, auraient peut-être eu une carrière différente. C’est dingue, si on y pense ! Seulement huit titres originaux, et sur les huit chansons, sept deviendront d’énormes succès commerciaux et contribueront à leur faire remplir les plus grands stades du monde entier. Sept sur huit. Un seul titre est resté plus confidentiel, il s’agit de Rocker, un peu plus old school, rock n’roll à l’ancienne.

 

 

Can I sit next to you girl, sortie en juillet 1974, est le premier titre à venir aux oreilles des Australiens. C’est un titre joyeux et très rythmique, qui a beaucoup plu à l’époque, et qui, personnellement, me fait toujours autant taper du pied.

 

It’s a Long Way to the Top (If You Wanna Rock ‘n’ Roll) est la deuxième et dernière chanson à sortir avant l’album. Énorme succès pour ce titre, qui sera repris par nombre de radios océaniques, puis, quelques années plus tard, dans le monde entier. Elle est devenue depuis un grand classique que tous les fans connaissent par cœur et que le groupe reprend à chaque concert. J’adore l’énergie que dégage ce titre, ça s’écoute à fond les ballons, et te remet en forme pour les 40 prochains jours, garanti !

 

TNT. Énorme classique. Dans les stades, les gens la connaissent par cœur ! De même pour High Voltage, The Jack, Live Wire et Rock n’roll singer. Bon Scott, le chanteur de l’époque tragiquement disparu en 1980, à une voix de dingue. L’énergie de ces titres sont incroyables, on peut dire assurément que ces cinq titres sont mythiques, et font désormais partie de la grande Histoire du rock n’roll. Et ce sur un seul album, or, et je ne pense pas te spoiler grand-chose, sache qu’AC/DC nous en a pondu beaucoup d’autres. Beaucoup. D’autres. C’est fou ! Même leur dernier album, celui de 2020, contient quelques pépites. Comme Witch’s Spell, par exemple, mais nous sommes hors sujet.

 

Allez, je t’ai mis tous les titres en lien sauf leur reprise de Chuck, alors corrigeons cela : la voici. En plus, c’est du très bon rock n’roll. AC/DC sur une musique de Chuck Berry, que demande le peuple !

 

 

 

 

 

 

 

 

AC/DC sont parmi les artistes que tu identifies dès les premières notes. Deux ou trois secondes maxi suffisent pour les reconnaître. Cela a probablement joué positivement sur leur succès commercial international, mais en tout cas, ce qui est sûr, c’est que tous leurs titres dégagent une super énergie positive. Même le fameux Hells Bells sur l’album Back in black, qui est, comme son nom l’indique, un Hommage à leur chanteur Bon Scott, tragiquement décédé en 1980, qu’on aurait pu imaginer comme une balade triste à chialer des lacs et des rivières, que nenni, les AC/DC ont rendu hommage à leur camarade à l’image de leur groupe, et à la hauteur du chanteur disparu.

 

 

 

Voilà pour aujourd’hui mon coquin, tu n’as plus qu’à mettre tes écouteurs et te passer le son de la joie et du dynamisme. Pour retrouver sur une seule playlist la plupart de ces titres, vise l’album High Voltage où figurent 80 % d’entre eux. C’est parti pour avoir la pêche pour tout le reste de l’année 2022, et nous nous retrouvons jeudi prochain, avec allégresse !

 

 

Salutations musicales 🎸 

 

 

 

 

 

 

Sources : Wikipédia AC/DC, Wikipédia T.N.T, Britannica, AllMusic, Guitar World.

 

4AA1234F E8C6 4433 8DA7 FE03819D2846 scaled - De la bombe dans tes oreilles.

Comments

  1. Anthéa
    5 septembre 2022 / 9 h 01

    Heureusement qu’il y a encore la musique (ainsi que la lecture de ton blog si bien écrit) pour me permettre de garder le moral dans ce monde de brutes. Ma culture musicale vient encore d’être enrichie grâce à ton article.

    Merci de m’avoir fait découvrir ces gars talentueux et c’est vrai qu’ils donnent la pêche!

    PS: J’ai fait ta recette « abricots lavande » du 25/08/22…c’est trop bon!

    • 5 septembre 2022 / 21 h 36

      Ravie pour la recette et pour la découverte musicale ! 😁✌️Merci pour ton retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.