Il n’y a pas que l’orange qui dérouille la mécanique

 

 

 

 

 

Salut à toi, cher Padawan

 

En cette fin d’hiver qui a tout d’une fin de printemps, te voilà tenté de délaisser le slip en laine au profit d’un sous-vêtement plus léger … et Paf ! C’est par là que le mal arrive (Non, c’est pas par les pieds ou les microbes, légendes urbaines. Humour, ndlr).

 

Si ton système immunitaire voit rouge, tu peux miser sur l’orange. Pas le fruit, la couleur. Enfin le fruit aussi certes mais nous parlons de la couleur, mais pas seulement car en effet, certains légumes rouges comme le poivron rouge, ou verts comme les épinards ou la spiruline sont aussi concernés. Je sais que je t’ai perdu, mais tu vas vite revenir. La nature est compliquée, c’est ce qui fait sa beauté. Revenons au focus du jour qui est la couleur orange.

 

Déjà, tu peux te dire assurément que ces végétaux sont anti-inflammatoires et vont donc t’aider à dérouiller. Pas la voisine que tu espionnes à la longue vue depuis ton salon petit coquin, je parle de tes articulations. Je te renvoie à mon article sur l’alimentation anti-inflammatoire si tu veux en savoir plus (mais rien sur la voisine).

 

 

 

81AECAE3 B87C 4550 9011 FD13E80BAD78 - Il n'y a pas que l'orange qui dérouille la mécanique

 

 

 

 

La vitamine C

Les fruits et légumes de couleur orange (mais pas que !) sont généralement gorgés de vitamine C, un des meilleurs alliés du système immunitaire.

 

De plus, sache que si tu es en carence en fer, la vitamine C aide à son absorption. Associer un aliment riche en fer à quelques gouttes de citron frais par exemple va aider ton organisme à métaboliser son fer. Pas de thé au moins 30 min avant/après chaque repas, l’idéal étant une heure (le thé empêche l’absorption du fer, ndlr). Y’a pas de quoi.

 

 

 

 

Le bêta-carotène

Les fruits et légumes de couleur orange contiennent du bêta-carotène, qui renforce notre système immunitaire. En effet, une augmentation de la consommation de bêta-carotène a une incidence sur le nombre de lymphocytes (variété de globules blancs).

 

Il a le pouvoir de se transformer en vitamine A, une fois dans l’organisme. Il est également anti-cancer et excellent pour la vision.

 

Et œuf corse, la vitamine A c’est quoi ? Du rétinol pardi ! Ce qui veut dire que si tu fais souvent ce type de recette, ou ce type de recette en hiver, la seule ride que tu auras sera celle sur laquelle tu es assis. Oui je radote mais c’est important !

 

Tu veux avoir une belle peau sans acné, le moins de ride possible, un teint frais et reposé ? Pose ton plat de pâtes ou ta pizza et abuse des fruits et légumes de couleur orange. Plus sexy que toi, il n’y aura pas, il n’y a déjà pas d’ailleurs mais ne rosit pas derrière ton écran : on est à l’orange aujourd’hui.

 

 

 

996C50B5 6212 4A96 91E6 0A8EDE0D85A3 - Il n'y a pas que l'orange qui dérouille la mécanique

 

 

 

 

Poêlée de fin d’hiver

Pour 2-3 personnes

 

85g de pois chiches secs
¼ de butternut ou autre courge que tu aimes
2 carottes
½ bouquet de coriandre fraiche (soit 10-15 tiges)
1 oignon de taille moyenne (ou ½ gros)
1 gousse d’ail
1 cuil. à c. d’huile d’olive
125 ml d’eau

Épices :
1 cuil. à c. de cumin en poudre
1 cuil. à c. de gingembre en poudre ou 2 cm de gingembre frais
2 cuil. à c. d’épices à curry en poudre
2 cuil. à c. de curcuma
Sel, Poivre de Madagascar

Pour accompagner :
1 grosse fleur de brocolis + ½ citron OU ½ chou-fleur, si t’aimes pas le brococo gna gna gna. Ou les deux si tu aimes les couleurs, dans ce cas divise les proportions par deux.

 

 

LA RECETTE

La veille, faire tremper les pois chiches 6-8 heures minimum.

 

Faire cuire les pois chiches au vitaliseur ou cuit-vapeur 5-7 min suivant ton appareil, ils doivent rester croquants mais pas crus. Et surtout pas mous : vérifier la cuisson au bout de 5 min. Réserver.

 

Couper les carottes en rondelles et les faire cuire à leur tour selon le même procédé, 3-4 min suivant leur épaisseur. Elles doivent demeurer croquantes.

 

Faire cuire également à la vapeur les fleurettes de brocolis (ou de chou-fleur gna gna gna) pendant 5-7 minutes, les fleurettes doivent rester fermes. Réserver.

 

Sans l’éplucher si tu choisis une courge type butternut ou potimarron, couper la courge en petits cubes bien sympathiques et en profiter pour émincer l’oignon qui l’a bien cherché.

 

Émincer la coriandre avec la plus grande cordialité. Finement ou pas c’est toi qui choise.

 

Dans un wok, faire revenir l’oignon avec l’huile d’olive pendant 5-7 min à feu moyen-fort, ajouter les dés de courge et cuire de nouveau pendant 5 bonnes minutes. Ajouter l’ensemble des épices à savoir le cumin, le gingembre (s’il est en poudre sinon attendre de l’ajouter avec l’ail à la fin de la recette), le curry, le curcuma et le sel.

 

Lorsque les dés de courge commencent à être moins durs (mais pas mous, je te rappelle que tu avons des dents !) ajouter l’eau, puis les pois chiches, les carottes, bien mélanger et couper le feu à la reprise de l’ébullition.

 

Hors du feu et lorsque la température n’est plus brûlante, ajouter l’ail (et le gingembre frais éventuellement) à l’aide d’un presse ail, ainsi que la coriandre émincée et le poivre de Madagascar fraichement moulu. Bien mélanger.

 

 

 

7BFEA9CF DA09 4AC8 8BEC AEB87768D6FF - Il n'y a pas que l'orange qui dérouille la mécanique

Tout est cuit sur cette photo, mais al-dente. Voici les couleurs d’un vrai bon brocoli qui va se faire dévorer et apporter une flopée de vitamines. L’importance de ne pas sur-cuire ses aliments est essentielle.

 

 

 

 

 

Dressage

Dans ton assiette creuse la plus « funtastique », dispose quelques cuillères de la poêlée, accompagnée des fleurettes de ton choix, les gnagnagna ou les autres.

 

Arroser les fleurettes de quelques gouttes de citron, ou comme moi, d’une bonne lampée bien généreuse car il n’y a jamais assez de citron dans la vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois cette recette amoureusement engloutie, tu constateras que tu seras plus beau devant ton miroir.

 

Pourquoi ?

 

D’une part car tu auras fait le plein de bonnes vitamines qui t’auront donné le teint frais et les joues roses d’une effeuilleuse de Pigalle, ou d’un trader véreux à son premier contrôle fiscal, d’autre part car tu réaliseras que cuisiner pour soi ou pour les autres est un geste d’amour. Et quand la recette est saine, c’est double dose de love pour toi et les autres alors sois prêt !

 

 

Bisous vitaminiques 🍊

 

 

 

02605B7F 1C12 4565 BAE0 7E11CB23D205 - Il n'y a pas que l'orange qui dérouille la mécanique

Magnifique citron bio qui ne sait pas encore qu’il va se faire décapiter pour la recette… RIP.

Comments

  1. danielle shifman
    1 Mars 2019 / 2 h 58

    Super cette recette. Ce soir j’ai ingurgite un fruit orange, mandarine dans une biere  » blue moon « , deja parfumee citrus, je suis dans la bonne direction… Mais pas vraiment amatrice de biere, citrus ou pas… Je plaisante, j’adore les legumes oranges, poivrons et autres. Comme dhab j’adore le style du blog…

    • 1 Mars 2019 / 10 h 19

      Ah ah oui la liqueur et l’eau de vie, ça ne compte pas non plus ! 😅😂

  2. Anthéa
    4 Mars 2019 / 9 h 40

    Moi aussi j’ai le plaisir de cuisiner, pour le «do it yourself» mais aussi pour les bonnes odeurs dans la maison, et de bien présenter mes plats même si je suis seule pour le plaisir des yeux et pour exciter les papilles. Pour moi ce n’est pas une corvée cela fait partie de mes petits bonheurs de vie. Si avec tes conseils cela peut m’apporter santé et beauté, pourquoi m’en priver. Sympa ton blog, sérieux et rigolo en même temps. Pauvre citron… je suis comme toi, j’en décapite souvent car c’est trop bon!

    • 4 Mars 2019 / 10 h 23

      Cuisinons avec amour gloire et beauté et décapitons les citrons ! 😁 🍋

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.