Qui transite bien n’est pas convexe.

 

 

 

 

Salut à toi, cher Padawan

 

 

Quand je me lève le matin, je suis toujours de bonne humeur. Ensuite il est possible que certains événements arrivés au cours de la journée m’apportent une petite note joyeuse, triste, drôle, ou … me roulent les nerfs en pelote pour le reste de la journée, mais ça, c’est rare. Ça arrive généralement quand je vois quelqu’un ou quelque chose en tentative flagrante d’empapaoutage d’un de mes semblables. Là je peux vite voir rouge.

 

Ce fut le cas, un de ces beaux dimanches matin de fin de printemps. Je me dit tiens, je vais aller chercher mon magazine de métal préféré (le magazine « Rock Hard » qu’au passage je recommande. Très agréable à lire, ndlr). Je saute dans ma douche et mon calebute, l’un après l’autre sinon ça fait désordre, et je me rends toute fraiche pimpante chez mon libraire préféré. Je trouve mon magazine, m’apprête à aller à la caisse quand soudain…

 

… mon regard croise un magazine vantant le dernier régime à la mode pour te faire avoir un ventre plat en deux semaines. C’est à ce moment là que je me suis mise en PLS, roulée en boule contre mon petit journal de métal si innocent, visualisant que des individus du genre humain allaient essayer cette merde, pardon on ne peut pas l’appeler autrement, et faire du mal à leur corps, comme j’ai fait des années durant, comme tu as sans doute fait toi aussi puisqu’on est très nombreux à s’être affamés pour espérer voir notre gras superflu disparaître. Sauf que si tu as déjà essayé, tu connais la fin de cette tragique histoire : tu perds. Enfin toi tu perds à ce petit jeu, mais ton corps, lui, gagne des kilos et tu as vite fait de finir par t’asseoir sur une deuxième paire de fesses.

 

Voilà pourquoi, sur ce blog, nous allons parler de ce sujet aujourd’hui tant développé par « Micheline rédactrice de Pouff Magazine » : « Ton ventre plat pour cet été en mangeant 3 tomates par semaine »; effet yoyo garanti pour septembre ou remboursé.

 

Je vais te proposer ici quelques solutions durables pour t’aider à réduire ton tour de taille parce que certes c’est un indicateur direct du risque de diabète et de maladies cardio-vasculaires, mais même si ce n’était pas le cas je préfère que tu aies de vraies clés si tu veux « améliorer ton physique » plutôt que de faire n’importe quoi avec le régime à Micheline.

 

Si je peux éviter à certains de mal s’y prendre et d’aller aussi loin que j’ai pu aller, j’aurais fait ma part (si je ne survis pas à mon concert de Slayer de mercredi prochain, tu peux inscrire cette phrase en épitaphe, ndlr).

 

 

 

L’acceptation de soi

Il n’y a pas de mal à s’accepter tel que l’on est, tout comme il n’y a pas de mal à vouloir travailler sur son physique. Chacun sa paroisse. Amen.

 

L’acceptation de soi (ou non) des choses qu’on peut changer (ou non) est une question personnelle et ne devrait en aucun cas être discutée par d’autres.
Tu ne devrais jamais avoir un avis sur le corps de quelqu’un d’autre pour la bonne et simple raison que : Cette personne n’est pas toi. Ce ne sont donc pas tes affaires. Ta vie, tes opinions, tes pensées, ta culture et tes croyances t’appartiennent et tu n’as nul droit de les imposer aux autres. Et les vaches seront bien gardées. CQFD. Ça va mieux, reprenons.

 

Avoir un ventre rond, il arrive parfois que cela puisse être un complexe pour certains ou certaines d’entre nous. Or, qu’y a-t-il de plus triste dans la vie que de ne pas pouvoir s’accepter, même en travaillant sur soi ?
Quand il s’agit d’un complexe inchangeable au naturel du genre un nez, un menton, c’est plus compliqué, mais lorsqu’il s’agit d’une manifestation due à des habitudes inadéquates, aka surpoids, là tu peux t’aider si tu le souhaites et changer tes habitudes pour en adopter de nouvelles, améliorer ta santé et, par conséquent, ton physique.

 

Cependant, il ne s’agit pas de se dire qu’on va forcer son naturel pendant quelques semaines pour porter élégamment son bikini. Un corps prend des semaines à s’approprier de nouvelles habitudes, des mois pour de réels résultats et je ne te parle même pas des pensées obsessionnelles de ton cerveau qui lui est en mode apéro chips chaque soir à partir de 18h, et qu’il va falloir rééduquer pour le reste de ta vie.

 

J’ai entendu un coach sportif dire : « S’il était facile d’être bien gaulé ça se saurait, tout le monde le serait », il n’a pas tort sur le fait de décider d’améliorer son corps, que se soit pour le rendre plus fonctionnel ou plus à notre goût, demande de l’engagement. Mais encore une fois sur ce blog l’aspect esthétique n’est qu’une random joke, puisqu’on va parler de santé avant tout, et donc de corps fonctionnel.

 

Être en bonne santé aujourd’hui demande de l’engagement (voir article ici), et s’aimer, s’accepter, est la première étape au bien-être, ou bien au changement.

 

 

 

Avoir une alimentation saine, et pas seulement 3 semaines avant la plage.

C’est bientôt l’été, coquillages et crustacés, sauf qu’hier t’as ressorti ton Speedo à paillettes et il tire mauvaise mine. Surtout au niveau de la Kro, pardon, du ventre (à bières, ou pas, ndlr)… et je sens bien que tu t’apprêtais à faire une connerie, que ton problème de Speedo soit le surpoids ou non.

 

Concernant le surpoids, les articles des magazines fleurissent à cette période de l’année pour nous vanter le dernier régime à la mode, pardon, le rééquilibrage alimentaire (oh qu’il est beau ce synonyme qui donne bonne conscience mais qui revient au même : la privation pour finir par reprendre ses anciennes habitudes après). Car si tu es en surpoids, tes hormones ont déjà pris le dessus (voir article ici), et plus tu te priveras, plus tes hormones vont te le faire payer. Alors qu’il serait tellement moins douloureux d’adopter de nouvelles habitudes en travaillant sur les vraies raisons : le pourquoi mange-t-on (articles ici et ici). T’aimes ça toi le yoyo, ou tu préfèrerais être peinard une fois pour toutes ?

 

Concernant le petit complexe du bidou sans surpoids, tu serais peut-être également tenté par le dernier régime à la mode pour te faire avoir un ventre aussi plat qu’une feuille A4 de profil, sauf que, si tu n’as pas un bon transit, désolée mais tu n’auras jamais un ventre plat, même si tu es mince et sportif. Point. Se restreindre et manger n’importe comment ne vas pas t’aider non plus, bien au contraire, tu risquerais de te dézinguer au niveau hormal. Et ça, c’est tout sauf une bonne idée.

 

Le ventre plat, c’est comme pour les abdos : 80% du travail se fait en cuisine (et, par conséquent, aux toilettes. Bon appétit, ndlr).

 

Donc pour avoir un ventre plat, un bon transit est indispensable. Il faut par conséquent que tes intestins ne soient pas gonflés, malmenés, enflammés. Pour cela, choisir d’adopter une alimentation anti-inflammatoire (article ici) en prenant soin de tes intestins (article ici) est la solution la plus logique. Et là tu mets toutes les chances de ton coté pour un ventre plat et une bonne santé. Coup double.

 

 

 

La posture, c’est pas que pour réussir tes selfies.

C’est bon pour ton dos, tes poumons, ton cœur, tes intestins et … ton bidon.

 

Au plus tu te tiens droit, gainé, fier comme la justice tout au long de ta journée et ce peu importe ta position : debout, assis, allongé (tu fais bien ce que tu veux de tes journées, ndlr), au plus ton corps te remerciera, et au plus ton ventre sera plat.

 

En effet, si tu n’es pas habitué au début cela va te sembler un peu compliqué de t’assoir bien droit sur ta chaise au travail et de gainer tes abdos, mais au bout de quelques jours cette nouvelle routine sera rentrée dans tes habitudes corporelles. Si tu veux t’aider tu peux aussi t’assoir quelques heures par jour sur un ballon de Pilates à ta taille (genou à angle droit quand tu es assis dessus). Et non seulement semaines après semaines ton ventre sera plus plat, mais il sera mieux maintenu, ton dos sera content, tes poumons et ton cœur aussi seront plus heureux car être avachi ou avoir le dos rond n’est pas naturel pour ton corps qui supporte mal cette situation sur le long terme.

 

D’ailleurs fais le test chez toi, observe la qualité de ta respiration lorsque tu es bien droit et regarde ce qui se passe lorsque tu es tout avachi du coquillard : le dos droit et les muscles abdominaux engagés, ton souffle est long, ta respiration lente et confortable alors que dos rond et muscles relâchés, la respiration est plus courte, plus saccadée, moins évidente. Il n’y a pas photo, et il en va de même pour ton cœur qui préfère te voir prendre une posture fière que tout penaud comme si tu avais été mis au coin.

 

Enfin, sache que ta digestion s’en portera bien mieux et que ton ventre, par ce biais, sera plus plat. Gratuit, zéro effort, tu peux même le faire devant Netflix. Y’a pas de quoi

 

 

 

L’activité physique

Ne pas confondre ventre sec et ventre plat. Un ventre sec est un ventre pourvu de très peu de masse grasse (le terme « sec » est donc en rapport avec notre masse graisseuse). Exemple : Tu peux voir des culturistes avec juste la peau sur les muscles, mais qui ont un petit bidon bien rond. Ceci est donc un ventre sec (mais rond). Ceci peut être un souci de transit dû à un abus de protéines, mais pas que.

 

Si tu veux baisser ta masse graisseuse sans faire de régime (ou rééquilibrage gna gna gna…) il est plus logique d’augmenter ton métabolisme de base. C’est quoi qu’est-ce ? Le métabolisme de base est le nombre de calories que tu brûles sur une journée sédentaire (en regardant Netflix… Badoum Tsssss ! J’en peux plus de moi même, ndlr). Le but est d’augmenter le nombre de calories que ton corps brûle au repos pour pouvoir réduire à terme sa masse graisseuse.

 

Comment ? En faisant de la musculation et surtout des exercices polyarticulaires avec des charges correspondant à ton niveau. Exemple : squat, fentes, développé couché, soulevé de terre, planche à un bras avec tirage poulie, etc. En effet, ce ne sont pas les crunchs (exercices sur les abdos) spécifiquement qui vont t’aider à avoir un ventre plat.

 

Faire du HIIT 15 minutes, 3 fois par semaine (cardio haute intensité, ndlr). Très bon pour le cœur d’une part et augmente le métabolisme de base d’autre part. En plus c’est du rapide, en 15 minutes c’est plié.

 

 

 

 

 

Ainsi s’achève cet article, mais j’aimerai ajouter un petit quelque chose, de la part d’une vieille baroudeuse qui aimerait que tu ne tombes pas dans le piège des sirènes de la facilité des régimes express à la con :

 

Lutter contre son corps n’amène que des dommages. Travailler avec son corps nous fait grandir, nous épanouit et nous apporte santé et sérénité. Aimons-nous, respectons-nous, prenons soin de nous.

 

 

Aime-toi bordel, la vie est courte.
XO.

 

28D028FD E5E5 41A3 990E A9E35562784F - Qui transite bien n'est pas convexe.

Deux copains avec un peu de ventre, Downtown Detroit, Michigan, USA.

Comments

  1. Anthéa
    17 Juin 2019 / 12 h 58

    Je ne comprends pas que certains puissent croire que l’on puisse changer son corps en quelques semaines. Comme tu dis, c’est une attention permanente et le principal c’est que ce corps soit en bonne santé, bien entretenu et qu’on l’accepte sans tenir compte du regard des autres. C’est idiot d’attendre l’été pour s’occuper de soi il faut le faire toute l’année.

    • 17 Juin 2019 / 17 h 06

      D’autant plus qu’en le faisant toute l’année il n’y a plus d’effort à faire avant le bikini lol 😁✌🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.