La reprise alimentaire après un jeûne, pour les nuls.

 

 

 

« Il faut oser en tout genre ; mais la difficulté, c’est d’oser avec sagesse ».

Bernard Fontenelle

 

 

 

 

 

 

Salut à toi, jeune Padawan

 

 

Si tu as déjà fait un jour un jeûne sec ou à l’eau, une cure de jus, ou une monodiète, tu as forcément dû te demander : « Mais que mange-t-on à la fin d’un jeûne ? »

 

Ces trois méthodes de jeûne permettent à l’organisme de ralentir, de faire le ménage intérieur et de repartir du bon pied. Après une phase de repos digestif comme celle-ci, il n’est pas question d’attaquer par une tartiflette au risque de battre le record du monde de temps passé aux toilettes.

 

Ainsi, avec bon sens, on se doute qu’il va falloir attendre un peu pour réveillonner et réintroduire petit à petit les aliments dans notre assiette. Oui, mais lesquels ? Les réponses ici, bonne lecture.

 

 

 

 

 

La reprise alimentaire après un jeûne.

Une reprise alimentaire à la suite d’un jeûne, c’est la période entre le dernier jour de ton jeûne (sec ou à l’eau, ta cure de jus ou ta monodiète), et une alimentation que l’on va considérer comme normale et équilibrée. On va dire que cette période est d’une durée de 15 jours pour les jeûnes courts (maxi une semaine), et d’un mois, voire plus pour les jeûnes de plus d’une semaine, mais nous n’en parlerons pas ici.

 

 

 

1/ Écouter son corps

Que ce soit pour une monodiète, une cure de jus, ou un jeûne sec ou à l’eau, tu sais comment ça se passe : quand le moment de prendre ton premier repas a sonné, tu n’as envie de que trucs sains, c’est magique, lol. Ainsi, la fin du jeûne est l’occasion de prendre un moment paisible pour y réfléchir et de te laisser guider par ton corps.

 

Par exemple, après un jeûne de 5 jours qui s’est achevé dimanche soir, lundi matin, à 6h40, j’avais envie d’ail. Les naturopathes qui me lisent ici auront compris : mon organisme me fait signe qu’il y a quelques candida albicans dans mon intestin à dégommer. Sauf qu’à 6h40, manger de l’ail, c’est un peu pénible, lol. Alors j’ai pris une eau citronnée, quelques fraises, et j’ai attendu que midi sonne pour m’éclater, ou plutôt les éclater, avec une super salade des champions et une vinaigrette à l’ail frais pressé.

 

On fait très attention à nos sensations de faim, et on s’arrête dès que l’organisme fait signe. L’idéal est d’arrêter un peu avant d’être « plein ». Si tu as besoin d’un coup de main, et surtout pour appréhender « l’après », tu peux aller voir cet article ici ou .

 

 

 

2/ La première semaine, pas de protéines animales autres que les œufs, et pas de suite

Les trois premiers jours d’une reprise alimentaire à la suite d’un jeûne se basent sur une alimentation végétalienne exclusivement.

 

Des jus de légumes, des légumes et des fruits, crus, la possibilité d’un peu de cuit si souhaité, un filet d’huile à fort taux d’oméga 3 type colza, cameline ou lin, midi et soir.

On peut mettre des graines dans la salade, comme des graines de courge, de lin, etc, des aromates et des épices, du poivre, du persil, etc. La vinaigrette doit se faire, dans l’idéal, avec du vinaigre de cidre, et une huile à fort taux d’oméga 3 comme le colza ou le lin. Sel et poivre ok, la moutarde va dépendre de la fragilité de ton estomac. Après un jeûne de 5 jours, cela ne me pose aucun problème, mais attention si c’est ton premier jeûne et que tu as tendance à être fragile, reste sur la vinaigrette huile/vinaigre de cidre.

 

À partir du jour 2, on peut intégrer un peu de riz blanc (trois cuillères à soupe de riz blanc, pas complet : trop de fibres) le midi, et de légumineuses faciles à digérer comme les lentilles corail en même quantité que le riz (lentilles corail que tu as rincées longuement et fait tremper toute la nuit, puis que tu as jetées dans une casserole d’eau bouillante, coupé le feu et laissé 5 min avant d’égoutter).

Toujours le filet d’huile à fort taux d’oméga 3 midi et soir, ou un peu de beurre cru. Intégration d’un peu d’oléagineux ok.

 

À partir du jour 4, on peut ajouter un œuf, par exemple sur le repas du midi.
On peut réintégrer le gluten, les autres protéines animales, le thé et le café à partir du jour 7.

 

 

 

3/ À partir du jour 7 : Manger à IG bas – une alimentation anti-inflammatoire

Ah, qu’il est bon d’enfoncer les portes ouvertes ! Eh oui, manger à index glycémique bas est une clé pour maintenir les bénéfices du jeûne le plus longtemps possible. Si tu veux un peu plus d’infos sur l’alimentation à IG bas et comprendre les mécanismes, tu peux aller voir ici et .

 

Adopter une alimentation anti-inflammatoire est une vraie clé pour le bien-être, la santé, avoir un bon moral, une forme olympique et une peau de déesse ou de dieu grecque. Si tu souhaites en savoir plus, tu peux cliquer ici et 

 

Si tu te demandes pour quand c’est l’alcool, le chocolat, la pizza, la raclette : au-delà du jour 15 pour un jeûne court et en règle générale : quand tu le sens.

 

 

 

 

Voilà, avec ces petits conseils simples et de bon sens, je pense que tu as toutes les clés pour une belle reprise alimentaire sans incident technique, lol. Il ne me reste plus qu’à te souhaiter un bon pont si tu fais partie des chanceux ou un bon courage pour ceux qui, comme moi, travailleront demain !

 

 

Bisous et à jeudi 🍓

 

 

 

 

 

 

 

 

PS : Si tu veux en savoir plus sur l’alimentation santé et bien-être en général et avoir quelques idées de recettes sympas, je t’invite à consulter la rubrique « Se nourrir » puis « Index des recettes » de ce blog.

 

En effet, tu y trouveras l’ensemble des recettes proposées par saisonnalité, ainsi que l’ensemble des articles de la rubrique « Alimentation et santé » à la fin de la liste.

Tu peux aussi taper ce que bon te semble dans la barre d’info, par exemple, si tu tapes « soupe », « avocat », « poêlée », « intestin », ou encore « inflammatoire », tu auras l’ensemble des recettes ou articles correspondant.

 

 

IMG 2919 scaled - La reprise alimentaire après un jeûne, pour les nuls.

Exemple de déjeuner, en jour 2.

Comments

  1. Danielle
    27 mai 2022 / 14 h 04

    Je n’ai jamais pu mener un jeune jusqu’au bout et avec toi ca a l’air si facile…

    • 27 mai 2022 / 18 h 34

      Déjà, bravo car essayer est déjà une réussite. Plus tu essaieras et plus tu tiendras dans la durée. Courage ! 😁✌️

  2. Anthéa
    30 mai 2022 / 11 h 04

    Effectivement, ce n’est pas la peine de faire le ménage de mon corps si c’est pour le maltraiter après! Merci pour ces conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.